Max Pacioretty: L’espoir oublié

Max Pacioretty

Max Pacioretty

Suite au repêchage de 2007, Max Pacioretty  était perçu comme un des plus beaux espoirs du Canadien. Après une dernière saison décevante, partagée entre Montréal et Hamilton (cliquer ici pour consulter ses statistiques), Pacioretty semble être tombé dans la disgrâce pour plusieurs partisans du Canadien. Comme l’opinion publique peut changer rapidement!

J’ai beaucoup de difficulté à comprendre comment les partisans peuvent lancer si facilement la serviette avec un joueur à peine âgé de 21 ans! J’en conviens que sa dernière saison a été toute sauf impressionnante, mais ce n’est pas tous les joueurs qui sont prêts à jouer dans la LNH à 20 ans. Il était facile de constater que Pacioretty manquait clairement de maturité. En contrepartie,  il était difficile de comprendre l’entêtement du Canadien de le garder dans la formation montréalaise.

Toutefois, Pacioretty possède des atouts qui feront de lui un joueur régulier dans la LNH. À 6 pieds 2 pouces et 212 livres, il est le type de joueur qui manque cruellement dans l’organisation. Son coup de patin est d’une grande fluidité: les joueurs de son gabarit avec un tel coup de patin ne sont pas nombreux dans la ligue. Même s’il ne sera probablement jamais un marqueur de 40 buts, il possède de très bonnes mains. Je ne serais pas surpris de le voir marquer 25 buts et obtenir 60 points un jour dans la LNH.

Comme tout espoir (mis à part les Ovechkin, Crosby, etc), Pacioretty souffre d’inconstance dans son jeu. Également, à l’instar de Benoit Pouliot, il devra améliorer son équilibre sur patin. Ce n’est pas une raison pour lancer la serviette dans son cas! Plusieurs jeunes joueurs possèdent des faiblesses semblables; en gagnant de la force physique et de la maturité, Pacioretty devrait être capable d’élever son jeu d’un cran.

Selon moi, Max Pacioretty représente toujours l’un des meilleurs espoirs de l’organisation. Je ne crois pas qu’il commencera la prochaine saison à Montréal ; il devra d’abord prouver qu’il peut être un attaquant dominant dans la ligue américaine. Néanmoins, je suis convaincu qu’il aura sa place sur un des trois premiers trios du  Canadien d’ici 2 ou 3 ans. Les partisans doivent comprendre que chaque joueur est différent et qu’il faut être patient envers les jeunes joueurs. Il y a très peu de joueurs de moins de 23 ans qui jouent sur les deux premiers trios d’une équipe de la LNH.

Partisans du CH, soyez patients!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11