L’Impact perd la demi-finale dans la controverse

**L’équipe de SDR remercie Sprague pour cette collaboration spéciale**

L’Impact a subi une défaite de 2-0 dimanche soir contre les Railhawks de la Caroline alors que deux jeux importants risquent de soulever des doutes dans l’esprit des partisans de l’équipe montréalaise.

L’Impact se présentait en Caroline avec une maigre avance d’un but grâce à sa victoire de 1-0 au Stade Saputo jeudi soir. Une avance bien mince lorsque l’on sait que les séries se jouent au total des buts. Une première manche de gagnée donc, mais le plus gros du travail restait toujours à accomplir.

La première demie n’a pas permis de voir une équipe se distinguer, alors que les deux équipes privilégiaient le contrôle du ballon au détriment de longs jeux aériens. Quelques poussées offensives intéressantes de part et d’autre, mais un jeu défensif correct combiné à un manque de finition aura permis de limiter les chances de marquer.

La meilleure chance du côté de l’Impact est venue à la 26e minute du pied de Patrick Leduc qui, grâce à une superbe bicyclette, a frappé la barre transversale après un coup de pied de coin de Phillipe Billy. Le reste de la période s’est passée sans histoire, les Railhawks profitant d’une chute d’Adam Braz en fin de première demie pour menacer l’équipe montréalaise, mais le tir final ne sera pas cadré.

En deuxième demie, la pression reposait sur la Caroline puisque s’il ne marquait pas, ne serait-ce qu’un seul but, ils se retrouvaient éliminés. Les Railhawks se montrent donc plus menaçants pour obtenir ce fameux but. Il viendra finalement à la 72e minute de jeu ; suite à un coup franc, Matt Jordan effectue le premier arrêt, mais accorde un long retour à sa gauche, Matt Watson récupère le ballon et le remet à Brad Rusin qui réussit à marquer facilement. Égalité dans la série 1-1.

Première controverse dans le match à la 89e minute de jeu, alors que Pierre-Rudolph Mayard ( venu en relève à Anthony Le Gall, blessé au genou) commet un revirement. Watson envoie un long ballon à Tom Heinamann qui, sur le coup, semble hors jeu. Toutefois, le juge de ligne ne siffle pas et Heinamann se retrouve fin seul face au gardien montréalais qu’il déjoue facilement grâce à une solide frappe dans le coin supérieur droit. Avantage Caroline 2-1.

Voyez la séquence:

Avec moins de dix minutes à faire au match, Eduardo Sebrango bloque accidentellement la frappe de la tête d’Ali Gerba (jusqu’alors peu menaçant) en passant devant lui.

Deuxième controverse du match, et non la moindre, dans les arrêts de jeux alors que, ne nécessitant rien de moins qu’un miracle pour éviter l’élimination, l’Impact croit avoir égalisé grâce à un but sauveur de la part de Marco Terminesi. Alors que celui-ci festoie avec son équipe, le juge de ligne refuse le but pour cause de hors-jeu discutable.

Voyez la séquence:

Les Railhawks se retrouvent donc en avance et le clan montréalais finira par manquer de temps pour égaliser. En toute fin de match, alors que la Caroline fête cette victoire inespérée, les esprits s’échauffent chez les joueurs de l’Impact et ceux-ci s’en prennent à un juge de ligne ; de possibles sanctions sont à prévoir.

Triste déception pour l’équipe montréalaise et tous ses admirateurs puisque l’équipe s’effondre si près du but et se voit enlever la possibilité de défendre sont titre face aux Islanders de Porto Rico qui ont défait les Whitecaps de Vancouver par la marque de 2-0 au total de buts.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11