MLB: Séries de Championnat

Une collaboration spéciale d’Alexandre Pellerin

S’il y en avait parmi vous qui n’étiez toujours pas convaincu que cette saison était «l’Année des Lanceurs», ces Séries de division ont sûrement fermé le dossier. En plus d’avoir eu droit au premier match sans points ni coups sûrs en plus de 50 ans (le deuxième seulement de l’histoire), force est d’admettre que les lanceurs ont été le facteur clé chez les 4 équipes qui ont avancé au prochain tour. À preuve que 4 des 5 meilleures rotations de partants cette année se retrouvent en Séries de Championnat. Toutefois, cela n’est pas si différent des années passées. S’il existe, au football, un dicton qui dit que l’offensive remplit les estrades, mais que la défense gagne les championnats, et bien au baseball, c’est le bâton qui remplit le stade, mais le monticule qui te donne accès aux grands honneurs.

Le meilleur exemple fut dans la série Tampa Bay-Texas, la seule série qui s’est rendue au 5e match ultime. Il s’agissait aussi de la seule série qui opposait deux excellentes rotations de lanceurs. Au final, on pourra dire que c’est Cliff Lee qui aura eu le dernier mot, en remportant presqu’à lui seul deux des trois victoires des Rangers. Lee a été brillant lors de ses deux départs, notamment lors du match 5 alors qu’il a totalement empêché les puissants frappeurs des Rays de faire quoi que ce soit, retirant même 11 d’entre eux sur des prises. Lee a maintenant une fiche de 6 victoires et aucune défaite lors de ses 7 départs en carrière en séries d’après-saison, maintenant une moyenne de points mérités de 1.44, ce qui le place tranquillement parmi les grands de l’histoire en séries, dont Nolan Ryan, le nouveau parton de Lee. Concrètement, cela signifie qu’un départ de Lee se traduit presqu’assurément par une victoire, tant que l’équipe est en mesure de marquer un minimum de deux points.

Un autre bel exemple de l’importance d’une rotation dominante fut lors de la série opposant les Phillies aux Reds. Ces derniers, ayant connu une impressionnante saison régulière, en grande partie grâce au jeune Joey Votto, ont vite démontré leur manque de profondeur face à la machine de baseball que sont les Phillies. En aucun temps les Reds ont été en mesure de compétitionner, au point où on pouvait difficilement croire que cette équipe, habituée des fonds de classement depuis quelques années, a réussi à se tailler une place en série. En neutralisant le haut de leur alignement, les lanceurs des Phillies ont empêché les Reds d’utiliser leur seule et unique arme, faisant d’eux des proies faciles.

Toutefois, l’histoire risque d’être assez différente lors des Séries de Championnat, alors que les quatre équipes impliquées sont dotées d’un partant de premier plan et d’une rotation digne de la classique automnale. Ce sera donc l’équipe qui saura le mieux profiter des rares erreurs de son adversaire qui pourra espérer passer au prochain tour.

* * * *

Yankees vs. Rangers

L’équipe du « Proud State of Texas » a montré beaucoup de belles choses face aux Rays, que plusieurs voyaient en Séries Mondiales. Toutefois, si Cliff Lee devait amorcer son premier départ de la série seulement lors du match #3 à New York comme ce sera probablement le cas, on peut fort bien parier que ce sera devant des Yankees qui auront remporté les deux premiers matchs de la série et qui s’apprêteront à disputer les deux suivants devant leurs partisans. J’ai beaucoup de mal à croire que les Rangers pourront surmonter une telle situation, même s’il remporte ce fameux match 3.

Ma prédiction : Le Yankees de New York remportent la série 4-1

* * * *

Giants vs. Phillies

Attendez-vous à une série avec très peu de points marqués. Les Giants ont de très bons lanceurs, mais un alignement de jeunes frappeurs qui est encore à une année ou deux d’être vraiment dominant. Les Phillies, quant à eux, n’ont plus à prouver leurs forces. Une équipe équilibrée qui sait gagner, à preuve qu’ils en seraient à une troisième participation en Séries Mondiales en quatre ans, advenant une victoire dans cette série. Toutefois, Philadelphie étant une équipe vieillissante au bâton, n’écartez pas la possibilité de voir San Francisco causer la surprise. Assurément la série à suivre.

Ma prédiction : Les Phillies de Philadelphie remportent la série 4-2

* * * *

Bref, préparez-vous à une reprise de la Série Mondiale 2009 entre New York et Philadelphie. C’est probablement ce que souhaite Bud Selig et le Baseball Majeur, alors que les deux meilleurs marchés encore en lice s’affronteraient. Jusqu’à maintenant, on observe une baisse de 10% des cotes d’écoutes par rapport à 2009 ainsi qu’une baisse de 7% de l’auditoire direct. Comme quoi une ligue plus propre, telle que réclamée de voix vives par les puristes du sport, ne veut pas nécessairement dire une ligue plus populaire…

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11