On le surnomme maintenant Doctober

Ça se passait mercredi soir dernier, le 6 octobre 2010. Après 320 départs en saison régulière, il effectuait sont 1er départ en séries éliminatoires. Considéré comme le meilleur lanceur à n’avoir jamais lancé dans les séries, on pouvait s’attendre à une bonne performance de sa part ayant lancé un match parfait et réalisé 21 victoires cette saison, un sommet dans la Nationale. Armé d’un calme déstabilisant du début à la fin, c’est plutôt une partie sans point ni coup sûr qu’il a offert aux fans de Philadelphie. La 2e de ce genre en séries dans l’histoire du Baseball majeur et la 1ère depuis 1956, où Don Larsen avait lancé un match parfait en Séries Mondiales avec les Yankees de New York. On le surnommait Doctor, on le surnomme maintenant Doctober. Regardez le résumé de la performance historique de Roy Halladay.

 

Tim Lincecum passe sous le silence

Décidément, c’était la semaine des lanceurs en ce début des séries. Dès le lendemain, Tim Lincecum, vainqueur du trophée Cy Young remis au meilleur lanceur de son association en 2008 et 2009, a réalisé un match complet sans donner de point en plus de retirer 14 frappeurs sur des prises dans une victoire de 1 à 0 des Giants de San Francisco sur les Braves d’Atlanta. Voyez ses 14 retraits en rafale.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11