MLS : Équipes vierges en finale

(c) MLS Cup 2010

Dimanche prochain, la MLS aura un nouveau champion : un de ses dix clubs originaux (depuis la saison 1996) remportera sa première MLS Cup. Qui ajoutera (enfin!) une petite étoile au-dessus de son logo, le FC Dallas ou les Rapids du Colorado? Colorado aura sa première chance depuis 1997, tandis que Dallas fait sa première apparition en grande finale.

Ça devrait être intéressant, mais personne ne doute que les bonzes de la MLS ne s’en frottent pas les mains. À Toronto, dans le froid, on aura de la difficulté à vendre une telle finale : aucun joueur désigné, pas de grande vedette non plus, et les deux clubs sont pas mal les moins bien supportés de la ligue. Un peu comme si la Coupe Stanley était disputée entre les Thrashers et les Coyotes, mettons.

Mais, comme on dit : « le ballon est rond, le match dure 90 minutes, et le reste c’est de la théorie. »

On retrouve parmi nos deux finalistes des équipes au parcours assez différent. Si Dallas continue de faire peur (19 matches de suite sans défaites cette saison, 4 défaites en 33 matches, élimination des deux meilleures équipes), Colorado est entré par la petite porte : victoire en fusillade contre un Crew en manque d’élan, puis une courte victoire à domicile contre la seule autre équipe en séries moins bien classée qu’elle.

Contrairement aux quarts-de-finales, les demi-finales sont jouées sur un seul match, chez l’équipe la mieux classée.
 
Colorado Rapids 1-0 San Jose Earthquakes

Un match somme toute simple, avec des bourgognes qui attaquent en vague, toujours emmenés par Casey et Cummings, avant qu’un drôle de but ne scelle l’issue du match : le défenseur Kimura balance un centre à la 42e minute, que Cummings manque, mais qui rebondit pour finir au fond du filet. 1-0, et c’est ainsi que ça se terminera, avec des Earthquakes et un soulier d’or en Wondolowski en manque d’inspiration et d’opportunisme.

Ze moment : Euh… euh… euh… on va dire que c’est Colorado qui remporte la « finale de l’EST » (oui Monsieur!) contre une équipe de la côte Ouest, et avec le panneau, le t-shirt et le trophée qui ne font que souligner l’absurdité du système des séries en MLS : on s’est retrouvé avec les équipes classées 7e et 8e en demi-finale!
 
Los Angeles Galaxy 0-3 FC Dallas

Il y a de ces performances qui marquent l’histoire de la ligue. La victoire éclatante du FC Dallas dans la nuit californienne en est une. Face aux champions de la saison régulière, Dallas continua le travail entamé contre Salt Lake en quarts : une leçon en  efficacité. Emporté par le candidat au joueur de l’année Ferreira et gardé dans le match par son gardien (et ancien Galaxy) Hartman, Dallas a su faire preuve d’opportunisme, de défensive solide (surtout sur les coups de pieds arrêtés, une spécialité de Beckham, et une spécialité défensive des Hoops) et de quelques courses bien timées pour assurer sa place en finale.

LA n’a toujours pas gagné la coupe depuis l’arrivée de Beckham, faut-il rappeler…

Ze moment : Chavez fait 3-0 avec 18 minutes à jouer, et enfonce le clou dans le cercueil de LA. Course parfaite et réaction ridicule (plus carton!) de Galaxy Spice.
 

 

Prédiction pour la MLS Cup

Dallas joue de manière irrésistible cette saison, et sera grandement favorite lors de la finale, dimanche à 20h30. Je serai dans les estrades à Toronto, et je mettrais un p’tit deux sur eux. Mais avec les séries qu’on a eu à date, une surprise… n’en serait pas vraiment une!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11