Semaine 10 dans la NFL : histoires de quarts-arrières

Michael Vick - bigleaguescrew.com

SDR applaudit : Michael Vick, toute une performance du quart-arrière lors du Monday Night Football hier, une performance historique en fait. En effet, Vick a réussi plusieurs exploits hier; tout d’abord, premier jeu du match, première passe de Vick à DeSean Jackson bonne pour 88 verges et un touché. La table est mise pour ce qui sera une véritable destruction des Redskins. À la fin du premier quart, le score est déjà de 35-0 en faveur des Eagles, c’est la première fois dans l’histoire de la NFL que l’équipe visiteuse marque autant de points au premier quart.

En début de deuxième, Vick a des statistiques que certains quarts ne récoltent qu’à la toute fin d’une partie: neuf passes tentées, neuf passes réussies, 229 verges de gains et trois touchés ! Il en ajoutera lui-même deux par la course et obtiendra un total de 80 verges. Vick est le premier joueur de l’histoire de la NFL à lancer pour 300 verges, amasser 50 verges par la course, effectuer quatre passes de touché et inscrire lui-même deux touchés par la course. Il a été meilleur qu’à ces meilleures années à Atlanta, bravo !

Les Eagles l’ont remporté par la marque de 59-28.

Mentions honorables : les Bills ont enfin eu leur première victoire de la saison après deux semaines où ils ont chaudement lutté, mais où ils ont perdu en prolongation (13-10 contre les Chiefs et 37-34 contre les Ravens).

L’ailier espacé des Jaguars, Mike Thomas, qui reçoit la bombe, lancée dans la direction de Mike Sims-Walker, rabattue par un joueur des Texans en fin de match et qui donne la victoire à son équipe. J’espère que les joueurs des Texans ont pris des notes, ne jamais, jamais abandonner tant que la partie n’est pas terminée ; notez le nombre de joueurs défensifs inactifs sur le jeu qui auraient pu frapper Thomas et permettre à la partie de se rendre en prolongation.

SDR hue : J’hésitais entre les Redskins et les Vikings, mais Brett Favre a assez fait les manchettes dans cette chronique et j’ai décidé de m’attarder à l’équipe de Washington. Ils ne se sont tout simplement pas présentés en première demie hier et ça a donné le résultat que l’on connait. Et ce, la journée même où ils ont accordé une prolongation de contrat au quart-arrière Donovan McNabb. Je n’ai rien contre McNabb, c’est un bon quart, mais ils n’a jamais rien gagné mis à part des participations au Pro Bowl. De plus, il a une fâcheuse tendance à se blesser en fin de saison là où ça compte vraiment. Il ne rajeunit pas et je me demande s’il est vraiment assez bien entouré pour faire honneur à ce contrat.

Mentions déshonorantes : l’entraîneur des Chiefs de Kansas City Todd Haley qui ne voulait pas serrer la main de son adversaire, l’entraîneur des Broncos Josh McDaniels, après que son équipe eue perdu 49-29 dans un match intra-division. Hey le grand, t’es dans les ligues majeures, c’est le temps d’agir en adulte et d’admettre que si ton équipe a si mal joué face à un adversaire en bas de classement, t’es peut-être en partie responsable.

Brett Favre, on ne pouvait pas passer à côté malgré tout. Un autre match à oublier pour lui : seulement 170 verges de passe et trois interceptions dont deux en fin de match qui ont tué les chances des Vikings de revenir dans le match. Pourquoi s’entête t-il à jouer blessé ? Pour garder sa séquence de match où il agit comme partant active ? ( il est rendu à 294). Par peur de perdre son poste de partant si jamais les Vikings le remplace par Tavaris Jackson et se rendent compte qu’il est bon ? Je me demande ce qu’on va le plus retenir de lui, ses exploits durant ses belles années ou son entêtement à repousser sa retraite et son agonisante fin de carrière.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11