Patrice Bergeron revient de loin

L’homme de L’Ancienne-Lorette résidant maintenant à Boston, à mon plus grand regret, est sans contredit un des joueurs de l’heure dans la LNH. Il vit présentement ses meilleurs moments comme sportif professionnel et rien n’indique qu’il s’arrêtera.

En chiffres

Ayant débuté la saison avec une décevante récolte de 5 buts, 10 passes, 15 points en 29 rencontres, Bergeron est revenu plus fort que jamais depuis les 21 derniers matchs. Il a totalisé 11 buts, 15 passes et 25 points. Depuis son réveil, les Bruins ont une excellente fiche de 12-6-1-2.

Une saison qui fait mal

Bergeron avait connu ses meilleurs moments durant sa deuxième saison en 2005-06 récoltant 73 points en 81 matchs. On pouvait alors espérer beaucoup du jeune homme. La saison suivante fut à la hauteur des attentes, lui qui répéta le même type de saison amassant 70 points en 77 matchs.

Puis en 2007-08, la tragédie arriva. Ayant bien débuté la saison avec une récolte de 7 points en 9 rencontres, il se présenta à la 10e mais en ressortit malheureusement en civière. Une vicieuse mise en échec de Randy Jones mit un terme à sa saison.

On pouvait alors craindre le pire quant à son futur. Fort heureusement pour lui, il revint au jeu la saison suivante non sans difficulté. Le 20 décembre, il fut victime à nouveau d’une commotion cérébrale lorsqu’il entra en collision avec Dennis Seidenberg.

Les spéculations sur la possible fin de sa carrière et sur le fait qu’il était un joueur fragile allaient bon train. Il réussit tout de même à terminer la saison en manquant 18 matchs au total. À la fin de 2008-09, il ne totalise que 39 points en 64 matchs. La saison dernière, il inscrit 52 points, mais ne semblait cependant plus capable de retrouver la production offensive qu’il avait.

Je suis plus qu’heureux de voir que le jeune vétéran maintenant âgé de 25 ans semble avoir retrouvé sa touche après avoir vécu l’enfer lors de sa première blessure. Même si sa production semble avoir diminué au cours des deux dernières années, son excellent jeu en zone défensive et sa maturité ont fait de lui un intouchable chez les Bruins même pendant les moments difficiles.

S’il peut continuer à produire comme il le fait présentement, il sera sans hésiter un des joueurs les plus complets de la ligue, un peu à la Pavel Datsyuk.

Il a cependant un énorme défaut… matchs après matchs, un ours ou un B se retrouve sur le devant de son chandail.

Voyez son premier match de 3 buts en carrière survenu le 11 janvier dernier.

Chapeau pour son retour!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11