Les séries commencent dans la LHJMQ

Le Junior mène sa série 2 à 0 contre les Mooseheads de Halifax.

C’est jeudi soir que la vraie saison s’amorçait dans la LHJMQ. Cette année, la Ligue tente un nouveau concept pour les séries éliminatoires. Durant la saison régulière, les 18 équipes du circuit Courteau sont maintenant divisées géographiquement entre trois associations, mais au moment de déterminer les 16 équipes qui participeront aux séries, les trois associations se fusionnent en un seul classement. Ceci a pour but entre autre de s’assurer que les meilleures équipes se retrouvent pour les grands honneurs. On retrouve cependant en première ronde des déséquilibres importants, les affrontements étant du type: 1-16, 2-15, 3-14, 4-13, etc. À titre d’exemple, les Sea Dogs de Saint John (1) ont terminé la saison régulière avec 78 points d’avance sur leurs rivaux de la première ronde, les Screaming Eagles du Cape-Breton (16).

Le bilan du Junior
Nous surveillerons plus particulièrement la performance du Junior de Montréal (3) et des espoirs du CH, Louis Leblanc et Philippe Lefebvre qui se mesurent aux Mooseheads de Halifax (14). Les séries se sont très bien amorcées pour le Junior alors qu’il mène la série quatre de sept 2 à 0 avec deux victoires convaincantes de 5-3 et 6-0. Louis Leblanc (3 buts), à sa première présence en séries au niveau junior, et Philippe Lefebvre (1 but, 1 passe) ont bien fait pour leur équipe.

Les matchs 3 et 4 sont disputés ce soir et demain soir en direct d’Halifax. Au moment d’écrire ces lignes, le match n’est pas entamé. Si un 5e match est nécessaire, il sera disputé vendredi soir également à Halifax.

Les honneurs
Les deux plus belles performances jusqu’à maintenant en séries reviennent évidemment à deux joueurs des Sea Dogs de Saint. Le duo Jonathan Huberdeau (5 buts, 5 passes) et Zack Phillips (4 buts, 4 passes) a volé la vedette dans deux spectacles de démolition de 10-0 et 7-1. Pauvres Screaming Eagles…

La surprise
Fait à noter. Les Tigres de Victoriaville sont en voie de causer une surprise dans leur série contre le Titan d’Acadie-Bathurst et leur gardien étoile Olivier Roy, eux qui l’ont emporté 6-3 lundi pour ainsi prendre les devants 3-0 dans cette série huitième de finale.

Une note moins positive
En terminant, la Ligue a annoncé samedi un grand total de sept suspensions pour des gestes dangereux posés durant les huit matchs éliminatoires de vendredi soir. L’une d’entre elles a été décerné à Jonathan Hazen, des Foreurs de Val-d’Or, qui est suspendu pour trois matchs en raison d’une mise en échec par derrière à l’endroit de Mikaël Tam des Remparts de Québec de Patrick Roy. Je me demande bien qui leur ont montré à jouer de la sorte.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11