Des réactions qui en disent long

Je regardais paisiblement Hockey 360 lorsque David Arsenault a annoncé un montage des meilleurs moments de la série Canadiens – Boston. Je dois avouer que depuis deux jours, je n’ai pas revu beaucoup d’images du dernier match et mon écoute de CKAC est grandement à la baisse. Néanmoins, les premières secondes du montage ont attiré mon attention en raison des deux victoires du CH lors des deux premières parties.

Par la suite, certains petits bijoux me sont revenus comme ce but extraordinaire du frère André, qui m’a d’ailleurs grandement frustré par sa nonchalance lors des deux derniers matchs. Le but a d’ailleurs été utilisé par un fan pour la confection d’une pub History will be made.

Puis, en attendant de revoir le but fatidique de Nathan Horton en prolongation du septième match, je me suis rappelé avec quel aplomb P.K. Subban nous a redonné espoir avec un peu moins de deux minutes à écouler en troisième période.

Ce qui m’a poussé à écrire ces lignes, c’est la courte séquence qui a suivi ce but où l’on voit les réactions au banc du Tricolore suite à ce but. J’ai reculé cette séquence pour la prendre en photo au ralenti. Voici le résultat.

Réactions à remarquer de gauche à droite:

  • Kirk Muller semble prêt à sortir d’une boîte à surprise;
  • Jeff Halpern et Lars Eller semblent préférer faire comme la plupart des spectateurs, soit suivre l’action sur l’écran du tableau indicateur;
  • Ryan White ressemble à un hobbit sur-excité plus que jamais;
  • Hal Gill ressemble à un jeune qui vient de passer son permis de conduire.

Toujours de droite à gauche…

  • Travis Moen crie tel un orque s’apprêtant à défoncer la porte d’une forteresse;
  • Kirk Muller festoie comme la mère de Hal Gill qui vient d’apprendre qu’elle n’aura plus à jouer les chauffeurs de taxi;
  • Jacques Martin a sans doute réussi à délier ses muscles faciaux de cette manière pour la première fois depuis le départ de Maxim Lapierre;
  • Non, L’Artiste n’a pas copier/coller André K. d’une image à l’autre, il est bel et bien resté immobile;
  • Lars Eller s’apprête à festoyer, les bras en l’air, comme ses co-équipiers Pyatt, White, Gill et Weber.

  • Travis Moen s’est pris une flèche dans la fesse droite;
  • Sérieusement, y a-t-il vraiment quelqu’un qui croyait Jacques Martin capable d’exprimer autant de joie?;
  • L’expression faciale d’André K. a quelque peu changé, peut-être jouait-il à Un, deux, trois, faces de bois avec Pierre Gervais (responsable de l’équipement à la gauche de J. Martin). Si je me fie au visage de Gervais, AK46 a perdu!

C’est l’euphorie au banc du Tricolore. Kirk Muller a sans doute eu peur en voyant Jacques Martin et a préférer narguer les partisans des Bruins derrière le banc. Mais celui qui avait préalablement attiré mon attention en visionnant la séquence à RDS, Andrei Kostitsyn, n’a pas digéré sa défaite à Un, deux, trois, faces de bois ou, plus sérieusement, n’avait sans doute pas envie d’avoir à disputer une période supplémentaire.

Sa réaction a donc été…

… de cracher un beau gros morpion en guise de protestation!

Heureusement, après avoir pris ces superbes photos d’équipe, je n’ai eu qu’à appuyer sur le bouton Live de ma télé-commande pour ne pas avoir à voir la fin du montage et, du même coup, ne pas revoir le but qui a renvoyé Carey Price faire du rodéo…

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11