La recette du succès pour le Canadien dans sa série face aux Bruins // Prédictions de nos chroniqueurs et collaborateurs

Pour la cinquième fois en sept présences en séries dans les années 2000, le Canadien amorcera les séries contre les Bruins. La rivalité entre les deux équipes n’est pas d’hier et on dirait qu’elle prend de l’ampleur de saison en saison. Normal, depuis la fameuse série en demi-finale de la Coupe Stanley en 1979, ils ont croisé le fer à 15 reprises – le Tricolore a participé aux séries 25 fois durant cette période de temps.

Ai-je vraiment besoin de vous rappeler l’escalade de haine entre les deux équipes cette saison? Il est évident que les dernières rencontres ont intimidé certains joueurs du CH. Si tel est le cas pour une majorité d’entre eux, les chances sont pratiquement nulles pour Montréal. Sinon, trois points majeurs devront être respectés pour que les Canadiens puissent battre les Bruins.


Production offensive des vétérans

On l’a répété toute la saison et c’est maintenant plus vrai que jamais, les vétérans devront démontrer du leadership face aux intimidations de leurs opposants et, surtout, mettre leur nom sur la feuille de pointage.

De plus, Andrei Kostitsyn devra poursuivre là où il a laissé en fin de saison. Avec ses atouts physiques et offensifs, il pourrait très bien être la pièce angulaire de l’attaque montréalaise que Claude Julien ne saura contrer.


Carey Price devra être Carey Price

Bien que les sceptiques sont confondus depuis belle lurette, les performances de Price seront encore une fois comparées à celles de Jaroslav Halak en 2010. Même s’il risque d’être constamment dérangé, Price a mentionné mardi en entrevue que le CH avait un plan pour contrer cette stratégie. Il a semblé en contrôle de ses moyens tout au long de la saison et devrait continuer à être le joueur le plus utile à l’équipe.

La défensive que Carey retrouve devant lui est, selon moi, quelque peu plus efficace que celle de Boston. Il ne lui reste qu’à prouver que, même si Thomas a été le meilleur gardien de la ligue cette saison, le style papillon pratiquement parfait de Price est supérieur à la méthode peu orthodoxe de Thomas.


Le concept d’équipe

Outre les performances de Jaroslav Halak, le système de jeu de Jacques Martin jumelé à la fierté que les joueurs ont démontrée à porter le chandail bleu, blanc, rouge ont permis au Canadien de revenir deux fois de l’arrière contre des équipes plus fortes qu’eux l’année dernière.

 

Photo: ruefrontenac.com

La recette du succès passe par deux clichés pour le Canadien. Premièrement, ils devront être ceux qui respectent le plus leur plan de match. Ce plan de match, celui de Jacques Martin, est très efficace en séries – on l’a vu l’année passée – et pourrait causer la panique si souvent observée du Bruins moyen comme Claude Julien, Zdeno Chara et Milan Lucic. Deuxièmement, chaque joueur devra jouer son rôle précis au sein de l’équipe et être prêt à donner plus d’effort que son adversaire pour y parvenir.

Finalement, le lien entre les fans de Montréal et leur équipe est, je crois, beaucoup plus fort que celui entre ceux des Bruins, qui ressemblent étrangement aux matamores pas trop futés qui composent l’équipe.
 

La prédiction du Coach: Canadiens en 6

Pour les émotions que l’équipe nous a fait vivre il y a un an, je suis tout simplement incapable d’y aller contre Montréal et je crois sincèrement qu’un coup les Big Bad Bruins déstabilisés et le CH en confiance, l’équipe de Claude Julien ne sera pas en mesure de dicter l’allure des parties. Go Habs Go!!


Avant de vous amener la prédiction de mes collègues, je vous rappelle que notre Jojo Savard à carapace, Gerry la Tortue a prédit une victoire du Canadien dans l’affrontement tant attendu de ce soir. Vous pouvez également connaître la prédiction de mon collègue L’Artiste – le cerveau derrière Gerry la Tortue et les capsules vidéos SDR – en suivant ce lien.


Maintenant, place à nos pannelistes! Mon collègue soviétique, Lenine a émis sa prédiction dans son billet sur les prédictions de l’Association de l’Est. Le fait à retenir, dans nos analyses, il est évident dans nos prédictions que nous sommes issus des ruelles montréalaises. Seul notre justicier, Le Sheriff, y est allé objectivement en prédisant une victoire des Bruins…

Kamensky
Montréal en 7

Contrairement à plusieurs, je souhaitais une série Mtl-Bos pour l’engouement que cette rivalité engendre à ontréal, pour les haïr encore davantage, pour l’avantage psychologique historique en séries, pour venger Pacioretty par les points, pour les performances hasardeuses de Timothy devant le filet contre le Canadien, pour la fiche du CH contre les Big Bad Bruins cette saison (4-2-0), pour le système somnolent mais tellement efficace de Jacques Martin en séries, pour les performances et la constance de Carey Price. Je crois sincèrement que le Canadien peut éliminer les Bruins.

Le Sheriff
Boston en 6

Montréal-Boston encore une fois! Je ne crois pas qu’il y aura d’inégalité flagrante dans la série. Par contre, si le Canadien espère l’emporter dans la série, ils devront absolument se créer un momentum, et ainsi, jouer dans la tête des Bruins. Pour se faire, ils doivent selon moi impérativement remporter un des deux premiers matchs. Malheureusement, je ne crois pas qu’ils seront en mesure de réaliser une telle chose. Pour cette raison et de façon très objective, je me dois de mettre Boston vainqueur en 6. Acculé au pied du mur, le Canadien ne pourra soutenir la pression.

Socrates
Canadiens en 4

Quand arrive les séries, Socrates devient fan fini (peut-être même un fe-fan…). Plus de place pour le doute, le cynisme ou encore les critiques: je sais que le CH va remporter la Coupe cette saison avec 4 balayages de suite! On est plus petit que les Bruins? On n’a pas nos meilleurs défenseurs? Ils nous ont petés le dernier match? Chara va tuer quelqu’un sur la glace? Pas grave: Canadiens en 4

Le Pharaon
Montréal en 6

L’analyse reste la spécialité de mes collègues. Par contre, je vais me permettre d’espérer que l’équipe reste en santé. La rivalité légendaire entre ces deux équipes et les évènements marquants de cette année peuvent créer des situations dangereuses pour les joueurs des deux équipes. Va y avoir du sport, mais va falloir que le Canadien reste lucide à travers tout ça s’il veut passer à la ronde suivante. Si tout cela est bien fait, je suis convaincu que la meilleure équipe est en bleu-blanc-rouge.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11