Et maintenant, on fait quoi?

Alors que l’Impact vit sa dernière saison en deuxième division et se prépare pour la MLS, certains partisans se sont réveillés amochés ce jeudi matin. En effet, l’Impact s’est incliné 2-1 (en prolongation) au total des buts à Vancouver en demi-finale du Championnat canadien. Ceci après avoir remporté le match 1-0 sur un pénalty généreux cherché et converti par Ali Gerba. Qui est plus, dans la toute dernière minute de la prolongation, l’attaquant montréalais a envoyé une tête plongeante, synonyme de billet pour la finale contre Toronto, directement sur le poteau.

La Panthère rose (Photo : Pépé)

Donc, défaite de peu, match qui se termine à 2h du matin, et une longue saison devant nous. Une saison qui sera, on l’avoue, un peu dénuée de sens pour beaucoup de partisans. Il nous reste deux douzaines de matches plus ou moins intéressants en NASL, un match amical pour faire plaisir aux temps-partiels, puis ce sera les séries (si on les fait!).

Ces matches contre les Whitecaps nous ont de plus ouvert les yeux quant à la vraie qualité de notre équipe. Le milieu de terrain du onze montréalais n’a tout simplement aucune forme. Sans Camara, milieu défensif blessé, et sans meneur de jeu, l’Impact laisse un trou béant au centre du terrain pour ses adversaires. Sur les ailes, Di Lorenzo et Kreamalmeyer semblaient plus des automates – on déborde, on centre; on déborde, on centre; rinse and repeat. Ça a mené au pénalty (généreux, on l’a dit), et à la chance de fin de match, mais ça donnait beaucoup d’opportunités gaspillées durant tout le match.

Je centre, coach? (Photo : Pépé)

Fort de deux bons matches, dont le 5-0 à Edmonton dimanche, on a inclus Le Gall dans l’alignement partant derrière Gerba. le jeune Français s’y est très bien débrouillé, avec une belle technique, mais comme poids plume, il demeure plus efficace sur l’aile droite.

Il manque toujours le meneur de jeu, quelqu’un qui saura faire le relai entre la défense et l’attaque, balle au pied et parterre, ainsi que se montrer menaçant vers l’avant. Vu l’absence de ce type de joueur dans l’effectif, il ne me surprendrait pas de voir Dos Santos revenir à son 4-3-3 de 2009, avec Mayard-Ali-Le Gall en avant. Ça forcerait une pression haute sur la défense adverse, et donnerait plus d’options pour attaquer.

Le prochain match sera le 11 mai, une partie amicale à l’allure de cirque contre Henry, Marquez et les Red Bulls de New York. On entendra beaucoup parler de MLS durant la semaine qui s’en vient, mais l’Impact et ses joueurs ne devraient pas oublier qu’il reste une saison à jouer en D2. Comme c’est parti – on verra beaucoup de nouveaux visages d’ici un an.

Ze moment : Ali qui passe à quatre pouces d’envoyer l’Impact en finale avec quelques secondes à jouer.

*********************
Socrates (@SocratesMTL) a hâte de revoir une équipe qui joue régulièrement avec aplomb.

 

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11