Un autre joueur suisse avec le Canadien: Raphael Diaz

"Raphael Diaz deviendra le meilleur joueur suisse de l'histoire." - Son agent. Photo: TheStar.com

On le sait bien, Pierre Gauthier porte une affection particulière pour les joueurs européens. Chaque fois qu’il voyage de l’autre côté de l’océan, il se passe quelque chose. Cette semaine, il a décidé d’aller faire un tour aux Championnats du monde de Hockey et en a profité pour parapher une entente avec le défenseur suisse d’origine espagnole, Raphael Diaz – il préfère l’épellation Rafael.

Âgé de 25 ans, le joueur de Zug dans la Ligue nationale A (NLA) – meilleure ligue en Suisse – a connu une excellente saison cette année en amassant 12 buts et 27 passes pour 39 points en 45 matchs, bon pour le 3e rang des pointeurs de la ligue chez les défenseurs. Il s’est distingué comme le meilleur défenseur suisse aux présents Championnats mondiaux en l’absence de Mark Streit avec 3 buts et 1 passe en 6 rencontres. Il avait également été de la sélection suisse aux Jeux Olympiques de Vancouver l’an passé, mais n’avait amassé aucun point en 5 parties.

Diaz est un défenseur plutôt offensif de 5pi 11po et 194 lbs. Il possède une excellente intelligence de jeu, un coup de patins fluide et un tir précis. Il possède également de belles aptitudes en zone défensive, mais devra sans doute ajouter du poids s’il désire s’implanter comme un joueur dominant dans LNH.

Selon son agent Gaétan Voisard, des comparaisons peuvent se faire entre son client et son compatriote suisse Mark Streit. On dit même qu’il devrait devenir meilleur que lui et que son développement au même âge est supérieur à l’ancien arrière du Canadien.

Selon des médias suisses, les Ducks d’Anaheim, les Blackhawks de Chicago, les Rangers de New York et le Lightning de Tampa Bay étaient aussi intéressés à Diaz, mais le joueur aurait préféré le Canadien en raison de l’historique de bonnes relations entre la filière suisse et l’organisation.

Le contrat est une entente d’un an à deux volets. Diaz touchera le maximum permis par la convention collective pour un joueur non repêché qui signe un premier contrat professionnel dans la LNH (entry-level), soit 810 000 $. L’entente prévoyait aussi un bonus à la signature de 90 000 $. Si Diaz joue dans la Ligue américaine, il touchera un salaire de 67 500 $.

Le voici en action :


Fait intéressant sur la Ligue nationale A en Suisse: Le meilleur marqueur de la ligue cette saison fut nul autre que l’ancien joueur du Canadien, le prolifique Glen Metropolit, d’ailleurs coéquipier de Diaz avec Zug. Savez-vous qui joue également pour Zug? Le bon vieux Paul DiPietro, vainqueur de la Coupe Stanley en 1993 avec le Canadien, maintenant âgé de 40 ans. Gageons qu’ils ont su bien vanter l’organisation du CH au joueur suisse.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11