L’attaque des Alouettes est prête

La saison des Alouettes s’est amorcée jeudi dernier par une victoire de 30-26 aux dépens des Lions de la Colombie-Britannique. Forts d’une avance de 27-10 au terme de la première demie, les Moineaux ont vu les Lions passer bien près de laisser ces derniers partir avec la victoire. Néanmoins, l’attaque des Alouettes, menée par Anthony Calvillo a une fois de plus démontrée qu’elle allait être très menaçante cette saison et qu’elle devrait représentée un atout important dans la formation de Marc Treastman dans la conquête vers une troisième Coupe Grey consécutive.

Calvillo toujours au sommet de son art

Malgré l’âge vénérable de 38 ans, Anthony Calvillo a connu une excellente soirée avec 312 verges de gain par la passe, 22 complétions en 30 tentatives et trois passes de touché. S’il poursuit de la sorte tout au long de la saison, il donnera de bonnes chances à l’équipe montréalaise de mettre la main sur la Coupe Grey une fois de plus.

En plus de la motivation ultime que cette Coupe Grey représente, quelques objectifs personnels devraient également motiver davantage le quart-arrière. Le plus important étant le record de tout le temps de la LCF au chapitre des verges par la passe. Au moment d’écrire ces lignes, Damon Allen détient ce record avec 72 381 verges. Il en manque moins de 4 000 à Calvillo pour détrôner Allen. Notez qu’en 15 parties, il en a amassé 4 839 en 2010.

Richardson commence en force

Jamel Richardson amorce sa quatrième saison à Montréal. Lui qui a compté au dessus de mille verges par la passe à chaque saison depuis son arrivée a commencé en force la semaine dernière fort d’une performance lui valant le titre de joueur offensif de la semaine dans la ligue. Il a amassé 162 verges en neuf réceptions dont deux – d’au moins 40 verges – bonnes pour des touchés.

Whitaker part du bon pied

Avon Cobourne a quitté durant l’entre-saison pour Hamilton et c’est Brandon Whitaker qui a dorénavant la tâche de porter le balon pour les Alouettes. Ces 119 verges en 17 courses représentent environ la production qu’il a connu lors de chacune de ses deux dernières campagnes. Selon plusieurs experts, la tâche que Whitaker aura le plus de difficulté à exercer aussi bien que Cobourne est le blocage lors des jeux de passes, où Cobourne excellait véritablement.

Watkins au PC

Si Richardson est en feu avec l’équipe depuis son arrivée dans la métropole, il en est de même avec Kerry Watkins depuis maintenant six ans. En effet, Watkins a marqué 45 touchés et capté des passes pour 7 000 verges durant ses six dernières saisons avec les Alouettes.

Par contre, Watkins est présentement sur la liste des blessés et ce probablement pendant les neuf ou dix premières semaines d’activité dans la CFL. S’il est absent en ce début de saison ce n’est pas en raison d’une blessure subie durant le camp d’entraînement mais plutôt en raison d’une opération aux sinus pour traiter un problème qui date depuis son enfance. S’il revenait au jeu trop tôt, il pourrait être victime d’une hémorragie interne qui pourrait le tenir à l’écart du jeu encore plus longtemps.

Watkins ne se laisse jamais facilement plaquer et ses chiffres le démontrent bien - cfl.ca


Permettez-moi de glisser quelques lignes sur ce qu’a rapporté hier Miguel Bujold dans La Presse à l’effet que l’organisation des Alouettes avait exagéré les foules présentes au stade de l’Université McGill la saison dernière.

La surprise a été ma première réaction en apprenant que lors du match d’ouverture de la saison jeudi dernier, la séquence des parties au stade à guichets fermés s’arrêtait à 105. Puis, j’ai réalisé que c’était lors d’un match d’ouverture, oui oui, LE match de l’année où les Expos réussissaient à attirer des foules dix fois supérieures aux matchs réguliers. Et ce n’était pas n’importe quel match d’ouverture pour nos moineaux, c’était celui de l’équipe qui a remporté le championnat de la ligue lors des deux dernières saisons! A-t-on vu ça ailleurs dans la ligue? Je ne crois pas! Si l’organisation a vraiment menti en ce qui a trait aux assistances, ça fait réellement dur, et ça prouve une fois de plus que Montréal est une ville du Canadien. Espérons que les assistances ne seront pas à la baisse sur l’Avenue des Pins.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11