Les grands honneurs du soccer amateur ramenés au Québec

Malgré mes passions dominantes pour la santé dans les sports ainsi que les pyramides, j’aimerais aussi communiquer mon intérêt pour le soccer amateur au Québec. Inspiré par les articles de mon collègue Socrates et ceux de Patrick Leduc sur cyberpresse, je tenterai tant bien que mal de vous introduire à sa structure.


L'équipe U-16 québécoise festoie après le troisième but du match de Charles Joly, les menant tout droit en finale du tournoi - canadasoccer.com

Le tournoi des sélections provinciales canadiennes a épaté son public au cours des quelques derniers jours à Hamilton, Ontario pour les filles et à Mount Pearl, Terre Neuve pour les garçons. Ce tournoi est l’apogée du soccer élite juvénile pour chacune des provinces qui y participent. Pour ceux qui ne connaissent pas trop la structure du soccer au pays, analysons le format du tournoi, le processus de sélection et les performances de nos équipes provinciales.

Le championnat canadien des sélections est un tournoi annuel où les meilleurs joueurs sont recrutés selon la ou les provinces dans lesquelles ils évoluent. Les provinces qui ont un moins grand bassin de joueurs sont rassemblées pour former une seule équipe sous l’égide des Centres Nationaux de Haute Performance (CNHP ou National Training Centers, NTC, en anglais) tandis que les plus grosse provinces ont leur propre centres d’entraînement. Les sélectionneurs provinciaux intègrent les meilleurs joueurs des équipes qui jouent en ligue élite, le plus haut niveau amateur divisé en catégories d’âge. Les critères incluent autant la technique et les aptitudes physiques que l’intelligence tactique, la créativité sur le terrain et une combativité propre au niveau de jeu qui les attend. Au tournoi national, ce sont les U-15 (moins de 15 ans) et U-16 qui sont représentés. Ils sont développés par leurs provinces lors de camps d’entraînement et pendant l’année scolaire dans une structure qui ressemble au sport-étude; une demie journée de cours et une demie journée de travail scolaire individuel et d’entraînements intensifs. Chacun travaille pour deux grands objectifs communs qui sont aussi les raisons d’être du tournoi lui-même: bien représenter leurs provinces face à une opposition aussi bien préparée et une chance d’être recruté par l’équipe nationale!

Le Québec a très bien performé cette année dans la compétition. Les 4 équipes se sont classées pour le match déterminant la première de la seconde place. Les filles U15 devaient absolument gagner par 2 buts pour passer au match de finale et elles ont marqué le but crucial à 15 minutes de la fin de leur dernier match de qualification. Les trois autres équipes y sont arrivées sans embûche. Trois des sélections québécoises ont finalement fini premières tandis que les filles U16 ont gagné l’argent. Lentement mais sûrement, la nouvelle structure imposée par la Fédération de Soccer du Québec depuis 4 ans porte ses fruits. Je vous décrirai la nature de ces changements dans un billet futur. Bravo aux sélectionneurs Québécois et à toute l’équipe qui les entoure pour les honneurs ramenés à la belle province.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11