UFC made in Brasil

source: UFC.com

 
Il aura fallu presque quatorze années avant que le UFC retourne enfin à Rio de Janeiro, Brésil, pour la présentation du gala 134 qui a eu lieu ce samedi 27 août.

Le Brésil est probablement le berceau de ce sport, ne serait-ce que par l’influence indiscutable de la famille Gracie sur la discipline qu’est devenue le MMA.

Bien que le plus connu d’entre tous soit indiscutablement Royce Gracie (gagnant du premier, deuxième et quatrième UFC ), c’est bien a son père Hélio qu’on doit les fondements de la discipline du Gracie Jiu-Jitsu, ou le Jiu-Jitsu brésilien. (BJJ)

Le Jiu-Jitsu est un dérivé de la discipline du Judo créé par le maitre de Judo (Jiu-Do) Mitsuyo Maeda, et c’est Carlos, l’aîné des Gracie, qui suivit des leçons du grand maître pendant plusieurs années.

C’est par contre son jeune frère Hélio qui, étant frêle et de santé fragile, modifia la discipline pour l’axer principalement sur la neutralisation par clefs de membres et par leviers de pression, paralysant ainsi ses adversaires sans utiliser de force brute.

 

Helio Gracie


Hélio et ses frères enseignèrent par la suite à leur nombreuse descendance. C’est au début des années 90 que l’efficacité de la discipline fut démontrée par le jeune fils d’HélioRoyce, lors de ses surprenantes et dominantes victoires au cours des premiers galas de la UFC.

 
L’efficacité incontestable du style lors de ces victoires popularisa la discipline au point d’en faire un incontournable de tout arsenal du combattant moderne de MMA.

 
Par la suite on ne comptera plus les champions brésiliens, Gracie ou non, et le dernier en liste est sûrement le plus redouté : Anderson Silva.

 
Voici donc un résumé des meilleurs moments du Gala UFC Rio (134)


Yves Jabouin vs Ian Loveland

Yves Jabouin vs Ian Loveland source: UFC.com

Superbe prestation du Québécois Jabouin lors du gala brésilien. Celui-ci a en effet livré une solide bagarre contre l’Américain Loveland, qui a finalement été vaincu par la puissance et la variété de l’ancien kick-boxer canadien. Le Québécois a démontré un bel arsenal de coups et que dire de ses « spinning kicks ».

Gagnant par décision partagé (27–30, 29–28, 29–28)

La suite du gala fut incroyable et la plupart des combattants brésiliens ont semblé être portés par l’appui de la foule et l’ambiance incroyable qui régnait dans l’amphithéâtre à Rio.

 
Erick Silva vs.  Luis Ramos

http://www.dailymotion.com/video/xkr4g3

La spectaculaire victoire par T.K.O du Brésilien Érick Silva à 40 secondes du premier round, aurait pu être le K.O de la soirée.

 
Rousimar Palhares vs Dan Miller

Quel premier round de fou!! Autant bizarre que spectaculaire, le premier round de cet affrontement est probablement le meilleur du gala en entier. Palhares ébranle solidement son adversaire et pense même avoir gagné le combat, pour…. Se faire ébranler dès le retour des hostilités. Priceless. Victoire Palhares (29–27, 30–27, 30–25).

 
Brendan Schaub vs Antônio Rodrigo Nogueira

http://www.dailymotion.com/video/xkr5vq

 

Voilà le combat qui a ravi le titre de K.O de la soirée à Érick Silva. C’est Nogueira qui aura servi une véritable leçon de vie à Schaub en le mettant K.O à la fin du premier round devant une foule exaltée au possible.

 

Shogun Rua vs Forrest Griffin

Shogun Rua vs Forrest Griffin source:UFC.com

On attendait un bon combat de cet affrontement, mais ce fut finalement une domination totale d’un Rua au sommet de son art. Griffin n’a rien pu faire pour stopper le momentum des Brésiliens et s’est lui aussi fait knocker au premier round.

 
Anderson Silva  vs.  Yushin Okami

Anderson Silva vs Yushin Okami source: UFC.com

Probablement le meilleur combattant livre pour livre de notre époque, et bien qu’il soit lui aussi ceinture noire de Jiu-Jitsu brésilien, son style est complètement différent de tout ce que nous avions vu jusqu’ici.

Favorisant les combats debout, influencés par le Muay-ThaiSilva est un des plus spectaculaires et imaginatifs combattants de l’histoire des Arts-Martiaux-Mixtes. Après quelques combats sans saveurs, Silva avait l’énorme pression de faire aussi bien que ses compatriotes lors de ce gala et force est d’admettre qu’il a livré la marchandise, en gagnant et en dominant totalement son adversaire Yushin Okami qui n’était tout simplement pas dans la même ligue.

T.K.O au deuxième round


Pour voir ou revoir ce gala, cliquez-ici.

 

P.S:

Même Royce Gracie semble emporté par la vague d’enthousiasme et a annoncé vouloir sortir de sa retraite pour faire un retour : il voudrait combattre encore une fois Matt Hughes .

On se rappelle que le combat contre Matt Hughes a été le dernier de la carrière de Gracie dans le UFC. Celui-ci aurait même approché directement Dana White dans l’espoir qu’un combat revanche soit organisé.

(À noter que Gracie a mentionné lors de cette même entrevue que son combattant moderne favori etait GSP.)
 

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11