Quel visage pour l’Impact en 2012?

La MLS a annoncé mercredi que son repêchage d’expansion prendrait place le 23 novembre, soit 3 jours après la MLS Cup. Le repêchage d’expansion permettra à l’Impact de recruter 10 joueurs des autres clubs (maximum un de chaque équipe). Les joueurs protégés sont typiquement les joueurs partants, ainsi que les jeunes. C’est donc une bonne chance de se forger de la profondeur et de bâtir son banc. Et de voir qui de l’édition 2011 sera en position de se faire une place pour 2012, vu les besoins de l’alignement.

Depuis la fin de l’ère en D2, alors que l’Impact n’a pas su sauver sa saison en participant aux séries, l’entraîneur Jesse Marsch n’a pas chômé. Le club a fait le grand ménage, avant et après un camp de dépistage d’une semaine. Les résultats sont présentés au bas de l’article, tirés en partie de cet article sur Le 12e joueur.

Avec deux signatures confirmées (Rivas et Camara), la plupart des joueurs demeurent en suspens, même si on se doute que certains seront signés après le repêchage, et que d’autres seront invités au camp en janvier. Le destin des autres est donc incertain, dépendant des besoins du club après le repêchage d’expansion.
 

L’Impact 2012 : Le bouledogue

Marsch le joueur n'avait pas peur de rentrer dans le tas et tacler fort (Source: LIFE)

Jesse Marsch était un joueur défensif, hargneux, et c’est ainsi qu’il construira son équipe pour la MLS. Rivas et Camara sont tous deux des joueurs axiaux à caractère défensif. Si on se dit que le gardien Evan Bush sera un des prochains à être signé, alors on commence à voir comment Marsch bâtira son équipe.

On l’a déjà dit, une saison d’expansion en MLS n’est pas facile, et l’Impact aura la chance de devenir la première équipe canadienne à faire les séries, suite aux insuccès de Toronto (0/5) et Vancouver (0/1). Marsch connaît bien la ligue et a vu les erreurs des clubs canadiens dans le passé. Il sait qu’on peut aller beaucoup plus loin avec des arrières solides et une attaque médiocre qu’avec l’inverse.

L’Impact risque donc une équipe qui tentera d’allouer le moins de buts et d’aller chercher des points avec des scores de 0-0, 1-0 ou 1-1.

Justement, offensivement, on nage en plein mystère : les attaquants restant ne sont pas du genre à pouvoir remplir les filets MLS en 2012. Ubiparipovic, le meneur de jeu de l’Impact en deuxième moitié de saison, a déjà 69 matches en MLS dans les crampons, mais on serait tous (agréablement) surpris de le voir apporter le même impact (haha!) à ce niveau qu’en D2.

Si on veut aller chercher du local, on peut oublier le buteur Olivier Occéan, assurément en Bundesliga l’an prochain, mais il ne serait pas impossible de rapatrier d’Europe un Patrice Bernier ou Jonathan Beaulieu-Bourgault au milieu, ou encore un André Hainault (Houston) en défense. Sinon, les règles de MLS ont été assouplies pour les équipes canadiennes, qui ne doivent désormais que signer 3 joueurs domestiques (contre 8 pour les équipes américaines). Ça donne melheureusement des résultats comme les Whitecaps, qui n’ont pas fait jouer de joueur canadien depuis le début juillet! Et qui sont à un petit point de la dernière place…

 

Des joueur désignés (Designated Player ou DP)?

Source: EPLTalk

L’Impact alignera-t-il un DP (joueur étoile payé séparément du plafond salarial) en 2012? Pour renforcer le club et créer du buzz dans la ville, on y croit de plus en plus. Les rumeurs (plus ou moins fondées) parlent d’un Anelka ou d’un Drogba, soit des attaquants de pointe. J’imagine que si DP il y a, ce sera à une position ou il aura un grand impact, soit en attaque ou comme meneur de jeu.

Par ailleurs, Montréal est une belle destination (ce n’est pas une surprise que tous les DP veulent aller à NY ou LA), ce qui pourrait jouer en sa faveur, surtout auprès de joueurs francophones.

Tout ça pour dire que ce sera après un appel conférence pas très glamour (le repêchage d’expansion) le 23 novembre qu’on commencera à voir des annonces : que ce soit des signatures, des départs ou encore des DP en route pour Montréal. L’Impact va jouer du small ball et tentera d’être difficile à défaire afin d’atteindre les 45 points environ que ça prendra pour faire les séries (une victoire ou un nul dans plus de 20 matches sur 34). Comme disait l’autre – y’en n’aura pas d’facile!


Socrates (@SocratesMTL) croit que l’Impact aura un départ difficile, mais se relèvera en milieu de saison, alors qu’il réintégrera la pelouse du Stade Saputo.

 


 
Le statut des joueurs depuis la fin de saison 2011

Les Québécois sont soulignés

Les joueurs de 2011 sont en italique

 

Libérés avant le camp

Aaboubou (D, CAN)

Ribeiro (M, CAN)

Le Gall (A, FRA)

 

Libérés après le camp

Knowles (D, É-U)

Billy (D, FRA)

Kreamalmayer (M, É-U)

Testo (M, É-U)

Terminesi (A, CAN)

Mayard (A, CAN)

Gerba (A, CAN)

 

Signés pour 2012

Rivas (D, COL)

Camara (M/D, FRA)

 

Nouvelles à venir

Sutton (G, CAN)

Gaudette (G, É-U)

Bush (G, É-U)

**Crépeau (G, CAN)

*Pizzolitto (D, CAN)

Gatti (D, CAN)

Knight (D, É-U)

Lowery (M, É-U)

Westlake (M, É-U)

Ubiparipovic (M, É-U)

Di Lorenzo (M, ARG)

Pore (M, É-U)

Ristic (M, SER)

Del Aguila (M, GUA)

White (M, É-U)

Watson (M, É-U)

*Diouf (A, SÉN)

*Sebrango (A, CAN)

Montaño (A, COL)

**Ilcu (A, CAN)

Agourram (A, CAN)

 

*Invité au camp en janvier

** Peut être retourné à l’Académie

 

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11