Kostitsyn de bonne humeur

Je l’ai mentionné dans ma revue du début d’année du Canadien, Andrei K. démontre un effort constant depuis le début de la saison et les partisans ne peuvent que s’en réjouir. De plus, malgré le fait qu’il se retrouve sur la troisième unité d’attaque, le gros #46 semble filer le parfait bonheur et il ne le démontre pas seulement avec son style de jeu. Au début de sa carrière, il ne nous donnait que de très rares occasions de le voir sourire, mais depuis quelques temps, surtout depuis le début de la saison, la tendance semble avoir basculé. Peut-être était-ce en raison de la présence de son frère cadet, Serge le terrible.

Néanmoins, depuis sa présence à Montréal, j’ai toujours pris un malin plaisir à remarquer les réactions de Kostitsyn. Alexei Kovalev subissait également mes observations, mais lui, en raison de sa ressemblance à Tite-Dents, un des nombreux personnages de Bruno Blanchet, véritable inspiration pour moi et plusieurs de mes collègues de Sports de Ruelle.

 

Je tiens d’abord à vous inviter à consulter un billet que j’ai publié en avril dernier. J’y relatais le manque impressionnant d’enthousiaste démontré par le #46 suite au but marqué par P.K. Subban, qui envoyait Montréal et Boston en prolongation lors du septième match de la série les opposant au printemps dernier.

Malgré sa bonne humeure cette saison, Kostitsyn ne semble pas avoir changé sa manière de réagir lorsque le Canadien marque un but. J’avoue que le but de Plekanec samedi dernier, marqué dans un filet désert, n’avait pas autant d’impact que celui de Subban, mais tout le monde au banc semblait très content d’avoir l’assurance de remporter trois matchs de suite.

Constatez par vous-même l’évolution au banc du Canadien, et surtout, celle de notre bon ami André!

Alors que Plekanec s’approche du filet déserté par Tim Thomas, tout le monde est sur le qui-vive sur le banc du CH.

À la surprise de tous, les deux plus expressifs sur cette photo sont Jacques Martin et Jaroslav Spacek.

Tout le monde festoie au banc! Mais non, Kostitsyn est de glace et semble avoir bien hâte que tout cela finisse. Du déjà vu!

Finalement, au lieu de cracher un gros morpion, André finit par esquisser un semblant de sourire. Faut croire qu’il a peut-être vraiment changé d’attitude…

 


En terminant, je vous propose d’aller voir – en cliquant ici – l’un des meilleurs Sketchs de Bruno Blanchet, l’épisode #7 de Khmorr le conquérant, mini-série présentée dans le cadre de l’émission N’ajustez pas votre sécheuse. Si vous ne connaissez pas ces personnages, je vous invite à visionner l’entière série – ainsi que tout autres sketchs de Blanchet afin de comprendre davantage l’humour absurde qu’il nous livrait à travers ses personnages. Malheureusement, on aurait pris un DVD des meilleurs moments de Bruno bien avant celui d’AK27 !!!!

Stanair!!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11