La NFL de A à Z (Partie 2)

De Brady à Welker, c'est standard

De Brady à Welker, c'est standard

 

On est de retour avec la seconde partie de la NFL de A à Z. Si vous avez manqué le football dimanche, c’est pas grave, voici où on en est rendu cette saison:

N comme Ndamukong Suh

Suh, joueur de ligne défensive des Lions de Détroit, a été nommé le joueur le plus ‘’sale’’ dans la NFL dans un sondage avec 111 autres joueurs, récoltant 36 votes. Seulement à sa 2e année, l’ancien de Nebraska a plusieurs faits d’armes à sa fiche, tel que d’avoir un total de 42,500$ d’amendes sur 3 occasions différentes, pour des coups sur les quarts-arrières Jake Delhomme, Jay Cutler et Andy Dalton.

De plus, il a été accusé par les joueurs des Falcons d’Atlanta d’avoir nargué Matt Ryan qui venait de se blesser à la cheville. On dirait que Suh a quelque chose contre les quarts des équipes adverses…

O comme Offensive

Les changements des règles des dernières années, tel que le fait de limiter les plaquages sur quarts-arrières, l’interdiction des plaqués casque à casque ainsi que les règles qui ont pour but pour limiter les contacts sur les receveurs font qu’il est de plus en plus facile de compter des points et de plus en plus difficile pour les défensives d’empêcher les autres équipes de marquer.

En plus, la pré-saison qui a été écourtée et la diminution d’entraînements avec des équipements complets a fait diminuer la qualité des plaqués. Nous avons donc eu droit à plusieurs jeux manqués par les défensives depuis le début de la saison. Cela donne un produit qui de l’avis de plusieurs fans est plus excitant donc on ne va pas s’en plaindre!

P comme Peyton Hillis

Qu’ont en commun Eddie George, Daunte Culpepper, Marshall Faulk, Michael Vick, Ray Lewis, Donovan McNabb, Shaun Alexander, Vince Young, Brett Favre, Troy Polamalu et Peyton Hillis?

Ils ont tous étés des joueurs qui ont fait la couverture du jeu Madden NFL de EA Sports depuis l’an 2000 et qui ont subi des baisses de production importantes lors de la saison suivante. Le dernier en lice, Hillis, des Browns de Cleveland à manqué 3 matchs depuis le début de la saison pour cause de blessures et n’a pas été un facteur important dans les parties qu’il a joué, causant les personnes qui l’ont repêchés dans leur pool à pleurer à chaque nuit, comme un certain Kamensky.

Q comme Quart-Arrière

C’est l’année d’une initiative de ESPN appelée l’année des quarts-arrières que vous pouvez voir ici. Pour l’instant, cela fonctionne assez bien, avec l’année exceptionnelle d’Aaron Rodgers en plus de solides années pour Tom Brady, Drew Brees, Eli Manning et Tony Romo pour ne nommer que ceux-ci.

Les équipes qui bénéficient du jeu d’un bon quart ont un avantage certain, considérant que toutes ces équipes sont au premier rang de leur division, sauf pour les Cowboys de Dallas (Romo) qui sont deuxième, en arrière des Giants (Manning). Le bruit de plongeon que vous entendez est celui des partisans des Colts qui viennent de se lancer d’un pont.

R comme Recrues

Nous avons déjà abordé Cam Newton la semaine dernière, mais pas moins de 4 recrues ont commencé un match pour leur équipe au poste de quart. Le plus surprenant de tous ces joueurs est le Red Rocket, Andy Dalton, qui est en train de mener les Bengals de Cincinnati à une fiche de 6-3. Lui et le 4e choix de la séance de repêchage, A.J. Green, sont en train de développer une très bonne relation chez les Bengals, Green ayant déjà 6 réceptions pour des touchés, dont 5 par Dalton. Le futur s’annonce donc très bien pour les Bengals, après s’être faits dominer par les Ravens et les Steelers dans les dernières années.

Autres mentions spéciales: J.J. Watt qui est en train de faire oublier Mario Williams qui s’est blessé pour la saison avec les Texans de Houston et DeMarco Murray, qui à 674 verges par la course en 5 matchs depuis qu’il a remplacé Felix Jones dans le champ arrière des Cowboys de Dallas.

S comme Suck for Luck

Luck comme dans Andrew Luck, le quart-arrière collégial qui suscite le plus d’engouement depuis Peyton Manning, il y a plus de 10 ans, pour le repêchage. Le quart de Stanford est tellement convoité que les équipes perdent pour pouvoir avoir le droit de le repêcher. Présentement, les Colts, avec leur fiche de 0 victoires et 10 défaites, sont en position principale pour avoir le premier choix et sélectionner Luck.

Les gars de Midwest Sports Fan ont fait une histoire en photos expliquant le phénomène.

T comme Tim Tebow

Tebow l’a refait! Tirant de l’arrière 13 à 10 au 4e quart contre les Jets de New York jeudi, il a orchestré une poussée de 12 jeux, pour 95 verges en 4 minutes 56 secondes, en la concluant par une course de touché de 20 verges pour surprendre les Jets et donner un coup sérieux à leurs chances de participer aux séries éliminatoires.

La semaine dernière, même chose, il a fait gagner ses Broncos de Denver en ayant une performance juste assez bonne pour gagner. En effet, dans la victoire de 17 – 10 contre les Chiefs de Kansas City, Tebow a complété 2 passes en 8 essais, dont une pour un touché à Eric Decker, pour la victoire. Cela va mener encore plus de personnes à croire qu’il est la réincarnation de Jésus et qu’il est sacré d’un don pour gagner des matchs de football. De plus, il rend le Tebowing à la mode.

C'est ça, le Tebowing - Getty images


U comme Unités spéciales

Comment parler d’unités spéciales sans parler de Devin Hester des Bears de Chicago? Il détient 9 records de la NFL dans les unités spéciales, le principal étant ses 18 touchés sur les unités spéciales (12 sur des punts, 5 sur des bottés d’envoi et 1 sur un placement manqué). Encore une fois, dimanche dernier, Hester à retourné un punt pour un touché. Il faudrait apprendre aux coordonnateurs aux unités spéciales à ne PAS botter à ce joueur. Notez que Hester à été le premier joueur à avoir une cote de 100 à Madden NFL dans la catégorie vitesse.

V comme Vince Young

On a parlé des Eagles de Philadelphie la semaine dernière et on aurait dit que cela allait être difficile de faire pire que cela, mais ils ont réussi et pas à moitié. Après avoir subi une défaite de 21-17 contre les Cardinals de l’Arizona, équipe qui ne fait peur à personne avec une fiche de 3 victoires et 6 défaites, on a appris cette semaine que leur quart et joueur étoile Mike Vick ne serait pas en mesure de jouer contre les Giants de New York dimanche.

Qu’est-ce que cela veut dire? C’est Vince Young qui va avoir le départ. Vous vous souvenez peut-être de Young comme étant le 3e choix au total de la séance de repêchage de 2006, ou comme le quart-arrière de l’Université du Texas qui a orchestré une poussée légendaire au quatrième quart de la finale universitaire de 2006 pour vaincre l’Université de South California. Par contre, c’est le joueur qui depuis le début de la saison a joué dans un match, pour 2 jeux, dont une passe interceptée.

Si vous avez un petit deux à parier, je le metterais sur les Giants, surtout que le receveur Jeremy Maclin, un autre des meilleurs joueurs des Eagles, sera aussi tenu à l’écart du jeu. Disons que Vince Young, celui qui a appelé les Eagles le Dream Team avant le début de la saison, aimerait probablement retirer ses paroles. 

W comme Wes Welker

Welker, du haut de ses 5 pieds et 9 pouces est présentement le meilleur receveur de la ligue en termes de verges par la passe, avec 1,006 verges de réceptions. Pour les fans des Alouettes, imaginez Ben Cahoon et c’est exactement ce qu’est Welker. Un receveur ultra rapide qui court des routes sans fautes et qui a des mains qui peuvent attraper n’importe quoi. Lui et Tom Brady sont des facteurs importants pour les succès des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

X comme XFL

Est-ce que quelqu’un s’ennuie de la ligue qui avait été créée par Vince McMahon et la WWE?

Ok, moi non plus, mais essayez de trouver un mot qui commence par la lettre X et qui a rapport avec le football…

Y comme YAC (Yards After Catch)

Dans le classement pour les verges accumulées après une attrapée, vous ne serez pas surpris de retrouver Wes Welker et Fred Jackson respectivement en 2e et 3e position. Par contre, en première position est Darren Sproles, le dynamique receveur des Saints de la Nouvelle-Orléans qui est un nain du haut de ses 5 pieds 6 et 190 livres. Avec 462 verges après attrapée sur 60 attrapées, Sproles est rapidement devenu une des cibles favorites du quart Drew Brees à sa première année avec les Saints. Considérant que Sproles était avec les Chargers de San Diego pour les 4 dernières saisons, parions que Philip Interceptions Rivers s’ennuie de son receveur d’urgence.

Z comme Zone Rouge

La Red Zone est la zone entre la zone de touchés et la ligne de 20 verges de l’équipe adverse pour l’équipe à l’attaque. Quand une équipe à l’attaque est dans cette zone, elle doit s’attendre à avoir au moins un placement et vise à avoir un touché. Sans surprise, l’attaque des Patriots de la Nouvelle-Angleterre compte 2.9 touchés par matchs à partir de cette zone et les Packers de Green Bay et les Saints de la Nouvelle Orléans complètent le top 3 avec chacun 2.4 touchés par matchs.

Inversement, les 49ers de San Francisco sont l’équipe qui accorde le moins de touchés aux équipes dans celle zone, avec 0.9 touché par match d’alloué. Ces 4 équipes ont une fiche de 30 – 7. Je ne pense pas que c’est un hasard



Donc c’est tout pour le résumé de mi-année de la NFL. On se reparle bientôt avec une prévision des séries éliminatoires, qu’est-ce qu’il faudra observer et peut-être même 2 ou 3 recettes pour agrémenter vos dimanches! Finalement, merci pour vos commentaires et vos likes, c’est très apprécié!

Pour vous remercier de votre lecture et pour faire un lien avec le hockey… Des photos de Paulina Gretzky, la fille de Wayne!



À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11