Le pire joueur de la LNH cette saison?

Dans la catégorie:
PIRE JOUEUR DE LA LIGUE NATIONALE DE HOCKEY APRÈS 15 MATCHS
Les nominés sont:


Eric Staal, Hurricanes de la Caroline
Drôle de voir un aussi gros nom, champion de la coupe Stanley et champion olympique, dans cette liste. Staal est épouvantable cette saison. En 15 parties, il n’a que 3 buts, 5 points et une fiche de -16. Il continue à jouer plus de 20 minutes par partie, et plutôt que de sortir de sa léthargie, il s’enlise, tout comme son équipe d’ailleurs, qui accumule les défaites. Aucun doute, Paul Maurice est en danger à Raleigh. La haute direction est mieux de réagir rapidement, car cette équipe n’ira nulle part sans Eric Staal. Est-ce que Staal est affecté par la blessure de son frère Marc, qui ressent encore les effets d’une commotion cérébrale causée par une mise en échec qu’Eric lui a asséné? S’ennuie-t-il d’Erik Cole? Je connais un pooler (lire: l’auteur de ses lignes) qui est pas mal moins fier de son choix de début de saison actuellement…

 

Jan Hejda, Avalanche du Colorado
En 2007-08 et 2008-09, Jan Hejda était un des secrets les mieux gardés de la LNH avec de belles fiches défensives de +20 et +23, en plus de figurer parmi les meneurs pour les tirs bloqués. Si ses deux dernières saisons à Columbus ont été moins reluisantes, à l’image de l’équipe entière d’ailleurs, je ne considérais pas que Hejda commettait un vol en signant un lucratif contrat de 4 ans avec l’Avalanche l’été dernier. Toutefois, à la lumière de son début de saison épouvantable à Denver, il y a lieu de se demander si le Hejda que l’on a vu à Columbus n’était pas qu’un feu de paille. En 15 parties cette saison, il présente une fiche de 0-3-3 et un différentiel de -12. Pour un défenseur défensif, -12, c’est horrible. Vrai que l’Avalanche ne marque pas énormément de buts, mais d’en souffrir à ce point, c’est difficile à croire.

 

Steve Mason, Blue Jackets de Columbus
Si on fait une règle de trois avec toutes ses statistiques actuelles pour en faire une projection sur la saison entière, Mason finira la saison en avril avec une fiche de 11 victoires, 58 défaites et 5 autres en bris d’égalité. Sa moyenne serait de 3.70 et son pourcentage d’arrêts de .869. Comme on dit en anglais: enough said!

 

Ryan Carter, Devils du New Jersey
Carter en est à sa quatrième équipe en 12 mois, ayant commencé la saison dernière à Anaheim avant de passer par la Caroline et la Floride avant d’aboutir au New Jersey. En 13 parties cette saison, Carter n’a pas récolté de point. De toute façon, il n’en a que 35 en près de 200 matchs dans la LNH. Il n’obtient pratiquement pas de tirs au buts et il possède une fiche de -5 dans un temps de glace limité. Sa prochaine destination risque d’être l’Europe s’il continue son excellent boulot…

 

Cam Janssen, Devils du New Jersey
On parle possiblement ici du joueur le plus inutile de toute la LNH. En 10 parties, l’homme-fort ne s’est battu qu’une seule fois et obtenu 3 gros lancers au filet. Il ne sert à rient et ne contribue d’aucune façon. Rappelons qu’il est de retour au New Jersey après quatre saisons à St.Louis.

 

Marcus Kruger, Blackhawks de Chicago
Marcus Kruger semble se sentir dans un match des étoiles à chaque présence sur la glace. Pas parce qu’il remplit le filet de buts et qu’il accumule les passes, non. Il n’a que deux buts et trois points en 14 parties cette saison. Surtout parce qu’il ne frappe personne. Un gros total de zéro mise en échec depuis le début de la saison, ce qui le place en nomination avec tous les joueurs de cette liste pour le titre de pire joueur de la LNH et en nomination avec Pierre-Marc Bouchard pour le titre de joueur le plus “soft” de la ligue, Bouchard n’ayant qu’une dizaine de mises en échec en carrière à son actif.

 

Et, selon vous, qui est le pire joueur de la LNH cette saison?

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11