Le Père Cheetos visite la NFL (Partie 2)

Pour le concept du Père Cheetos, j’ai décidé de sauter une semaine et de faire la chronique le jour du réveillon de Noël! Parce qu’il me semble que le concept est pas pire de mettre ça la même journée que les vrais cadeaux, avec mes faux cadeaux… Quel concept mesdames messieurs! Donc on est de retour avec votre Porc de Ruelle préféré, celui qui réagit comme Dick Vitale ici à chaque fois que Tim Tebow touche au ballon, le Père Cheetos!

St. Louis

Cadeau: Une boussole

Quand on parle d’une année décevante pour les Rams, ça en est une. Avec un différentiel de points accordés de moins 156, il y a lieu de se demander ce qui se passe avec Sam Bradford. Il n’a aucune partie avec 2 passes de touchés cette année et sera probablement mis sur la touche d’ici la fin de l’année à cause de blessures. Honnêtement j’aimerais pousser beaucoup plus loin mon analyse sur les Rams, mais il n’y a pas tant de choses que cela à analyser… Les Rams ne vont nulle part, donc quoi de mieux qu’une boussole pour retrouver leur chemin?

Tampa Bay

Cadeau: Un set de fausses cartes

Apres un départ de 4-2, les Bucs viennent de perdre leur 7 derniers matchs,  le poste d’entraîneur-chef de Raheem Morris ne va sûrement pas être le sien à la fin de la saison et ils jouent tout simplement mal, après une défaite de 38-19 contre les Saints, il y a 3 semaines, ils ont perdu 41-14 contre les Jaguars de Jacksonville il y a 2 semaines. Si on se souvient bien, les Jaguars est l’équipe qui était au 3e pire rang dans mon classement de la AFL. Finalement, comment ne pas passer sous silence la défaite de 31-15 cette semaine contre les Cowboys.

Les Bucs est une des plus jeunes équipes de la ligue avec un des entraîneur-chefs les plus jeunes de la ligue et plusieurs s’entendent pour dire que c’est en partie un manque d’expérience qui est la cause des insuccès des Bucs. Donc pour aller dans la cour des grands, quoi de mieux que des fausses cartes?

Minnesota

Cadeau:Un épouvantail

Après avoir coupé Donovan McNabb et avoir confié le contrôle de l’équipe à leur choix de première ronde, Christian Ponder, les Vikings ne se sont pas nécessairement améliorés, loin de là.  Les Vikings sont 4e pour les verges à la course dans la ligue et 28 pour les verges par la passe. Pas besoin d’avoir un doctorat pour comprendre que les Vikings vont courir avec le ballon, surtout qu’ils ont un des meilleurs porteurs de ballon de la ligue, Adrian Peterson. Donc qu’est-ce que font les équipes? Ils mettent la majorité de leurs joueurs pour arrêter la course et défient Ponder au défi de les battre par la passe.

On peut affirmer, après 6 défaites d’affilée, que Christian Ponder n’est effectivement pas capable de relever ce défi. Ce n’est pas comme s’il s’améliorait non plus, la semaine dernière, lors des 3 premiers quarts, il a généré 18 verges de passes en 13 essais et a été capable de finalement passer le ballon seulement au 4e quart, quand le match était hors de portée… Ouf comme on dit.

Ma solution ici: Avoir un épouvantail avec le chandail d’Aaron Rodgers, comme ça l’autre équipe va avoir peur et vont laisser plus de place pour qu’Adrian Peterson puisse courir. Ça risque peut-être de marcher 2 ou 3 jeux, mais c’est 2 ou 3 jeux de plus qu’avec Ponder.

Chicago

Cadeau: Un autre quart que Caleb Hanie

Oui, les Bears sont 7-7 et sont encore techniquement capables de faire les séries éliminatoires, mais le problème est qu’entre la technique et la pratique, il y a une GROSSE différence:

  • Bears avec Jay Cutler: 7 victoires – 3 défaites, 13 touchés, 7 interceptions, Ranking de 85.7
  • Bears avec Caleb Hanie: 0 victoires - 4 défaites, 3 touchés, 9 interceptions, Rating de 41.6

Plusieurs personnes n’aiment pas Jay Cutler, mais avec les données empiriques présentées ici, il est difficile d’argumenter qu’il y a des pires joueurs que lui. Mr. Hanie est en train d’être un des pires quarts de l’histoire du football américain, ce qui n’est pas peu dire. Un taux d’interceptions par passe de 8.8% est pratiquement du jamais vu et en plus il se fait sacker 14.5% des fois qu’il est en situation de passe, un taux effectivement jamais vu. C’est rare qu’il est possible d’identifier le problème aussi facilement, mais ici, c’est fini pour Hanie.

Washington

Cadeau: Un Whizzinator

Les Redskins ont parti la saison sur les chapeaux de roue avec 3 victoires et une défaite. Par contre, ils ont continué avec une suite brutale de 1 victoire et 8 défaites qui les ont complètement éliminés de la carte. Après avoir commencé la saison avec Rex ”Raison pour laquelle Peyton Manning a une bague du Super Bowl” Grossman, ils ont nommé John ”J’ai jamais gagné un match dans ma carrière” Beck comme quart, pour le re-remplacer 3 semaines plus tard par Rex ”Probablement le pire quart partant du Super Bowl de l’histoire” Grossman.

Il n’y a pas vraiment de morale à cette histoire excepté que les Redskins manquent d’une chose qu’on appelle le talent. En plus de cela, leur Tackle gauche et leur ailier rapproché partants ont étés suspendus pour plusieurs tests de drogue échoués à cause d’une consommation de marijuana. À voir l’état de l’équipe, je comprends qu’ils ont besoin d’un petit joint, mais pour ne plus se faire prendre, on va leur donner un Whizzinator (Les amateurs d’Entourage vont le reconnaître)

Philadelphia

Cadeau: Une prescription de somnifères

Malgré le fait que plusieurs des meilleurs joueurs de la ligue sont des membres de l’équipe, les Eagles n’ont jamais étés capable de répondre aux attentes et se retrouvent avec des chances mathématiques de faire les séries, mais puisque les mathématiques c’est pas leur fort, ils vont probablement finir à regarder les séries sur leur divan.

Donc, afin que l’auto-proclamé ”Dream-Team” puisse continuer à rêver, on va leur donner des somnifères.

Carolina

Cadeau: Un calendrier 2012

Malgré les grandes performances de Cam Newton et le fait qu’il va probablement gagner le trophée de recrue de l’année, les Panthers n’ont pas été capables de finir leurs matchs. Ils ont perdu 5 matchs sur 9 par une différence d’un touché ou de moins et en en ayant gagné 2 ou 3 sur ces 5, ils seraient dans une situation très différente.

Le futur semble être positif chez les Panthers, ils ont deux bons porteurs de ballon, une bonne défensive et encore une fois, Cam Newton. On doit déjà commencer à planifier pour 2012 chez les Panthers et avec un calendrier 2012, c’est un bon départ.

  

En passant, c'est Auburn

 

Seattle

Cadeau: Encore plus de Beast Mode

Quand Marshawn Lynch passe en Beast Mode, ça donne ça:

  • 5 touchés dans les 3 derniers matchs
  • Au moins un touché dans 9 des 10 derniers matchs
  • 6 touchés en 8 courses à l’intérieur de la ligne de 3 verges (meilleur % de la ligue)
  • Et des grills à couper le souffle

C'est aussi ça le Beast Mode

Le Beast Mode est l’état d’esprit dans lequel se met Lynch avant un match de football et qu’il compare à l’état de l’incroyable Hulk ou quelque chose du genre… Ce joueur, qui est aussi capable de faire trembler la terre quand il compte un touché, est à l’avant-plan de la poussée de fin de saison des Seahawks et de leurs 5 victoires en 6 matchs. Par contre,  pour faire les séries, il va falloir une bonne dose de Beast Mode à toute l’organisation…

Arizona

Cadeau: Des prolongations

Trop peu, trop tard on dirait. Les Cards ont une bonne fin de saison avec 4 victoires d’affilée dont des victoires contre les Cowboys et les 49ers. Ils peuvent toujours espérer accéder aux séries éliminatoires, mais cela prendrait plus qu’un miracle. Mais depuis le début du mois de Movembre, les Cards ont une fiche de 6 et 1 dont 3 victoires en prolongation en 3 opportunités. On dirait que les Cards sont assez bons lors des prolongations, donc on va leur en donner plus! Et s’il y avait une prolongation de saison, les Cards pourraient accéder aux séries.


Et c’est ici qu’on retrouve nos candidats aux séries éliminatoires!

NY Giants

Cadeau: Le Road Runner

Après avoir battu Dallas 37-34 dans une retour de l’arrière inspirant contre les Cowboys, les Giants n’avaient plus de jus contre les pauvres Redskins cette semaine et ont perdu 23-10.

Il est difficile de prétendre à un championnat quand on a une équipe aussi inégale. Certaines semaines, Eli Manning semble être un des Top 5 de la ligue, d’autres, un des pires quarts de la ligue. Par contre, les Giants ont l’honneur d’avoir la pire attaque au sol de la ligue. Depuis la blessure à Ahmad Bradshaw, aucun joueur n’a été capable de prendre le contrôle de la course et cela rend les Giants une équipe à une seule dimension, ce qui n’est jamais très bien.

On va leur donner un expert en course, c’est à dire le Road Runner. En plus, le fait qu’il a pas de mains est bien car ca ne va pas trop changer des autres porteurs de ballon des Giants.

Dallas

Cadeau: Du liquide à Power Steering et des bons pneus

Ce que le médecin avait prescrit, c’est un match contre les Buccaneers de Tampa Bay pour regagner confiance. Dallas a le contrôle de sa destinée présentement. En effet, il leur reste deux matchs à jouer, soit contre les Eagles et les Giants. S’ils gagnent les deux matchs, ils font les séries éliminatoires. S’ils en perdent un, c’est moins probable. S’ils perdent les deux, c’est casiment impossible.

Puisqu’on sait qu’une destinée c’est souvent difficile à contrôler, on va donner aux Cowboys du liquide à power steering et des bons pneus, ça va sûrement les aider à ne pas déraper.

Atlanta

Cadeau: Du vent dans la bonne direction

Julio Jones, qui a couté 5 choix au repêchage aux Falcons d’Atlanta pour l’acquérir lors du dernier repêchage était peut-être la pièce qui manquait pour les Falcons. Avec 5 touchés et 755 verges de réception par la passe, il offre finalement une autre cible de qualité au quart Matt Ryan qui n’avait que Roddy White et Tony Gonzalez les années précédentes. Les Falcons, après une saison de 13-3 l’an dernier, ont peut-être une moins bonne fiche, mais sont toujours dangereux.

Avec les conditions gagnantes, les Faucons pourraient gagner le Super Bowl. Ils vont avoir besoin de vent pour les aider à voler par contre.

Detroit

Cadeau: Un sac à surprises

Qu’est-ce qu’on doit penser des Lions? D’un bord, c’est une équipe avec un talent brut incroyable, des deux sens du terrain, mais de l’autre, c’est une équipe qui peut prendre plusieurs décisions complètement stupides et se couler avec cela. Par contre, les Lions ont une très bonne équipe et si on étudie contre quelles équipes ils ont perdus (San Francisco, Atlanta, Chicago (ère Jay Cutler), Green Bay et Nouvelle-Orléans), on se rend compte que les équipes contre qui ils ont perdus comptent parmis les meilleures équipes de la ligue.

Le seul problème ici, c’est qu’ils vont affronter des équipes de ce calibre lors des séries et non pas les équipes de bas de classement qu’ils ont été capables de battre. Est-ce que c’est l’année des Lions? Probablement pas encore. Par contre c’est une équipe qui pourrait causer des surprises en séries éliminatoires et pour causer des surprises, quoi de mieux qu’un sac à surprises?

New Orleans

Cadeau: Un billet allez-simple pour Canton

Connaissez-vous Dan Marino? Exactement, c’est le gars qui jouait dans Ace Ventura. C’est aussi l’animateur télévision qui regardait les seins d’un ange Victoria’s Secret dans mon dernier article. Mais c’est aussi le détenteur du record du plus grand nombre de verges par la passe en une saison, le seul quart-arrière de l’histoire à avoir dépassé 5000 verges par la passe avec 5084 verges par la passe en 1984.

Cette année, 3 quarts ont la chance de dépasser les 5000 verges par la passe.

  • Aaron Rodgers, avec 4360 verges, est en voie de passer pour 4983 verges. Donc avec deux bonnes performances et dans l’éventualité qu’il joue les deux matchs, il pourrait atteindre le 5000
  • Tom Brady, avec 4593 verges, est en voir d’amasser 5249 verges. Il lui manque 407 verges pour atteindre le record, total qu’il a dépassé 2 fois cette saison et aura probablement assez de temps de jeu pour dépasser le seuil et peut-être même le record.

Mais le joueur le plus près du seuil des 5k et du record est sans aucun doute Drew Brees. S’il continue sur cette lancée, il amassera 5474 verges par la passe, près de 400 verges de plus qu’aucun joueur auparavant. Avec 304 verges de moins que Dan Marino, total de verges en un match qu’il a dépassé 11 fois sur 14 cette saison, Drew Brees est presque assuré d’exploser un des records les plus importants de la NFL. Avec son Super Bowl et s’il réussit à battre le record, rien de moins qu’une intronisation au Temple de la Renommée du Football, à Canton en Ohio l’attend.

Peut-être verrons nous Drew Brees à l'affiche avec Jim Carrey bientôt

 

San Francisco

Cadeau: Un transformateur à électricité

Est-ce que les 49ers sont vulnérables et leur saison va se terminer lors de la première semaine des séries éliminatoires ou la défaite contre les Cards il y a deux semaines n’est qu’une erreur qui ne sera pas répétée avant le Super Bowl?

La première partie de la réponse à cette question a été dite lundi, dans un match contre les Steelers que les 49ers ont gagné aisément 20-3. Leur défensive n’a toujours pas donné de touché par la course depuis le début de l’année et Alex Smith, pour la première fois depuis qu’il a été sélectionné 1er au repêchage de 2005, met l’équipe en position pour gagner des matchs et minimise les erreurs.

La preuve qu’il minimise les erreurs et que la défensive est dominante? Les 49ers ont un différentiel de revirements de +21 (interception ou retour d’échappée pour gagner le ballon moins celles qui font perdre le ballon), ce qui est bon pour premier dans la ligue. La seule équipe qui est devant eux dans la liste est deuxième avec 20 et l’équipe suivante à un différentiel de 12. La pire équipe? Les Redskins de Washington à -16.

La seule chose qui ne va pas chez les 49ers est le fait que leur stade a manqué d’électricité 2 fois lundi dernier. Avec un transformateur qui fonctionne, ils vont pouvoir gagner leur match des séries éliminatoires à domicile.

Green Bay

Cadeau: Un fusil à colle chaude

Tout allait bien chez les Packers. Ils étaient à 13 victoires, 0 défaites et les cheeseheads chantent Le Packers Rock Anthem

Jusqu’à ce que leur ailier rapproché Jermicheal Finley oublie d’apporter ses mains au match et leur ligne offensive explose pour perdre un match contre les Chiefs de Kansas City dimanche dernier. De leur ligne offensive, seulement un des 5 joueurs partant au début de la saison a joué tous les matchs de la saison à sa position où il a commencé. Donc une défensive qui est capable de mettre beaucoup de pression sur la ligne pourrait empêcher les Packers de gagner le Super Bowl pour une deuxième fois. Pour patcher les trous de la ligne offensive, on va donner de la colle chaude aux Packers.

Et par demande générale, on remet Jaime Edmondston, mais cette fois-ci, aux couleurs des Packers!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11