SDR passe la puck à… Max Reynolds & Seb Fauteux

Y fa’ frette. Contrer le froid, c’est le sport favori du québécois moyen et depuis quelques années Montréal a un remède de taille pour contrer le spleen d’après Noël: l’Igloofest. Ce festival de musique électronique aux abords du Vieux-Port fait trémousser des milliers de fêtards venu braver la température munis de survêtements fluos dénichés à la friperie du coin. Au-delà des têtes d’affiche internationales, deux montréalais en seront à leur première performance au festival, les djs Max Reynolds et Seb Fauteux. Ces deux résidents djs du très branché bar le Salon Daomé auront l’honneur d’ouvrir le bal sous leurs « grooves chauds, moitié house, moitié tech, moitié disco » ce vendredi dès 18h00 sur la scène Sapporo. À quelques heures de l’événement, on a voulu discuter sport avec le duo afin de tenter d’évacuer le stress pouvant être relié à un tel événement… Seb, Max, on vous passe la puck!

 

Qu’est-ce qui est plus complexe? Lever la puck ou faire lever le plancher de danse?
Max: Même challenge, ça défie la gravité.
Seb: Ça dépend de la grosseur du plancher!

Une toune à faire jouer dans le vestiaire pour fouetter le tricolore ent’ la deuxième et la troisième?
M: Une toune d’espoir, genre Hall & Oates – Can’t go for that.
S: Marvin Gaye — « Aint’ No Mountain High Enough » Mais c’est pas « Get Ready For This » l’ultime fouet?

La carrière sportive dans lequelle vous auriez excellée?
M: Ping-pong: en secondaire 3 je pouvais battre des secondaires 5.
S: Le hockey, mon frère a été repêché dans la LNH!!

Votre définition d’être vite sur ses patins?
M: Savoir rebondir quand c’est l’temps.
S: Aller aux toilettes entre deux chansons!!!

Un coup à la tête pour vous c’est?
M: Ça entraîne une blessure à la tête, genre une ecchymose, un saignement.
S: C’est mal!!

RDS ou TVA Sports?
M: Je n’ai pas de récepteur télévisuel chez moi.

Un triathlon de rêve pour vous c’est:
S: Mixer avec trois tables tournantes.

Votre pire superstition?
M: J’aime bien la toune de Stevie Wonder. C’était ça la question?
S: Mixer avec un jack strap!!
La game est pas finie tant que…
M: « Tant que la p’tite balle, et le p’tit bâton, et le p’tit crayon ne sont pas rendus au kiosque à l’entrée. »  (Crédit : RBO)
S: Tant que Ralph le doorman n’est pas venue te voir pour arrêter la musique.

Seul, chez vous, devant une game de Hockey, vous grignotez quoi?
M: Je te l’ai dit plus haut, je n’ai pas de TIVI.
S: Mes doigts !!

Jouer à l’Igloofest où sur la glace du Centre Bell?
M: Sur la glace de l’Igloofest.
S: Vivement Igloofest!!

Ce qui devrait se trouver dans le iPod de Randy Cunneyworth?
S: « La langue de chez nous » par Felix Leclerc

Ce qui devrait se trouver dans le iPod de Patrick Roy?
M: Les B-side exclusifs de Jonathan Roy.

Y a-t-il quelque chose que vous ne voudriez pas entendre dans un vestiaire de hockey?
M: Un coup de feu!
S: Benoît Brunet.

Un souvenir sportif mémorable?
M: Mon fameux match de 5 buts 1 passe lorsque je jouais Pee-Wee B. Grosse année.
S: Samedi passé…

Avez-vous déjà appelé dans une ligne ouverte?
M: Ah, ça je le dis pas.
S: Max oui!!!

Quelque chose qu’on ne doit pas oublier avant de se rendre pour votre performance à l’Igloofest?
M: Une p’tite fiole de Jameson et des belles combines bien serrées.
S: Votre sourire!!


Pour plus d’info sur les festivités de l’Igloofest rendez-vous sur le site principal de l’événement ici. Pour suivre les aventures de ces deux joyeux lurons lors des soirées Beat Boutique et Fizz Factory, rendez-vous sur la page Facebook du Salon Daomé.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11