Sur les traces de St-Louis, Bergeron, Bouillon et Desharnais

Détrompez vous, vous ne trouverez pas dans les lignes ci-bas une thèse quelconque sur la francophonie au hockey. Si on oublie qu’ils parlent la langue de Molière, ces quatre joueurs ont un autre point en commun : ils sont tous considérés comme de petite taille pour exercer le métier qu’ils font et pour cette raison n’ont jamais été repêchés par une équipe professionnelle.

Évidemment, peu de joueurs de hockey peuvent se vanter d’avoir réussi à percer la LNH avec une charpente inférieure à 5pi10po.

Dans les faits, seulement 26 joueurs mesurant moins de 5pi10po ont joué dans la Ligue cette saison. Parmi les plus connus, on retrouve Nathan Gerbe (le plus petit de la Ligue), David Desharnais, Brian Gionta, Marc-André Bergeron, Francis Bouillon, Martin St-Louis, Brad Marchand, Derek Roy et Mike Cammalleri.

De ce nombre de 26, seulement 14 furent repêchés par une formation de la Ligue. Les 12 autres durent travailler avec plus d’acharnement pour réussir à prouver leur valeur et finalement se mériter un contrat en tant qu’agent libre.

 

Un jeune qui fait tourner des têtes
Il pourrait bien être le prochain joueur à faire partie de ce groupe. Âgé de 21 ans, l’ailier gauche de 5pi8po, 175lbs en est à sa première saison complète dans la Ligue américaine.

S’alignant avec les Admirals de Norfolk, ce dernier connait une saison de rêve se classant parmi les cinq meilleurs pointeurs du circuit (1er chez les recrues) et premier chez les buteurs.

Avec de telles statistiques, il n’est pas surprenant qu’il ait reçu son invitation pour le match des étoiles de l’AHL.

Cory Conacher

Évidemment, vous l’aurez deviné, on dit de lui qu’il est un travailleur acharné qui fournit de l’énergie sans relâche.

Avec cette attitude et le niveau de compétitivité qu’il démontre, il ne devrait pas avoir à attendre trop longtemps avant qu’une équipe de la LNH lui demande une signature au bas d’un contrat.

Conacher avait obtenu une invitation de la part du Lightning au début du dernier camp d’entraînement sans toutefois être en mesure de prouver sa valeur. Gageons que l’équipe de Tampa Bay pourrait s’en mordre les doigts de ne pas lui avoir offert de contrat si ce dernier venait à s’entendre avec une autre formation.

Petit reportage fait par ABC sur le jeune joueur. On s’excuse à l’avance de la qualité.


*Veuillez noter que les grandeurs mentionnées dans ce billet sont tirées de nhl.com

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11