Où en était le Canadien lors du dernier 29 février

Aujourd’hui, Henri Richard peut célébrer son véritable anniversaire pour la 19e fois. Depuis la dernière année bissextile, le Canadien a-t-il beaucoup changé?

Le 29 février 2008, le Canadien était à Buffalo pour y affronter les Sabres. Une victoire du tricolore par la marque de 6 à 2. Le fait marquant de la partie fut le tour du chapeau de Tomas Plekanec; c’était à l’époque du meilleur rapport qualité-prix de l’homme au col roulé. Il était déjà le bon joueur “two ways” qu’il est toujours mais il ne commandait pas un salaire annuel de cinq millions de dollars comme aujourd’hui.

Lors de ce match, l’Artiste, pas celui de SDR mais l’homme derrière les DVDs, Alex Kovalev enregistrait quatre passes. C’était sa saison magique, celle où il a compté son but les cheveux au vent; ça fait déjà quatre ans et ma blonde en parle encore. Son abondance de talent manque cruellement au CH depuis son départ. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’il se serait entendu à merveille avec PK. Qui se ressemble s’assemble.

Mark Streit a récolté un but et deux passes lors de ce match; il était le septième défenseur habillé pour ce match. Guy Carbonneau utilisait fréquemment cette stratégie que Randy Cunneyworth semble aussi affectionner particulièrement. Les joueurs et les entraineurs changent mais on garde les mêmes tactiques. Par contre, elles semblaient sourire davantage à Carbonneau puisqu’il était en route vers le sommet du classement de l’est alors que Cunneyworth dirige son club vers les bas-fonds de cette même association.

Autres faits amusants à noter, l’alignement des Canadiens lors de cette partie était constitué de seulement quatre joueurs qui jouent actuellement à Montréal: Plekanec, Carey Price, Josh Gorges et Andrei Markov. Seulement deux joueurs ne sont plus des joueurs de la LNH: Kovalev et Bryan Smolinski. Tous les autres sont des joueurs qui ont trouvé niche ailleurs: Latendresse, O’Byrne, Komisarek, Streit, Lapierre, Koivu, Higgins, Bouillon, Hamrlik, Ryder, les deux K et Grabovski. Ils ont presque tous connu un certain succès ailleurs. On verra pour Andrei K.

Le Canadien a-t-il misé sur les bons chevaux? À vous de juger.

Si les partys de fête d’Henri sont les reflets des saisons du Canadien, celui de cette année sera moins festif que le dernier. De toutes façons je vous souhaite un joyeux anniversaire M. Richard.

Merci à mon ami et ancien ailier Bruno pour l’idée d’article. Vous pouvez le suivre au @brunogauth sur twitter. Il est bien intéressant.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11