Un mot sur le camp d’entraînement

L'Impact au Complexe Marie-Victorin.

Alors que le camp d’entraînement de l’Impact bat son plein, je crois juste de vous mettre au parfum des dernières nouvelles de l’équipe.

De retour de Guadalajara – une ville mexicaine dont le nom est aussi facile à prononcer qu’à écrire – le onze montréalais s’entraîne en ce moment au Complexe sportif Marie-Victorin avant de s’envoler lundi vers Los Angeles afin d’affronter le Dynamo de Houston, le LA Galaxy et les Timbers de Portland en matchs amicaux.

Lors de son séjour au Mexique, l’Impact a disputé quatre matchs, dont trois contre des équipes de première division mexicaine. Jesse Marsch pourra dresser un bilan très positif de ce périple, son équipe ne subissant pas la défaite (2 victoires, 2 matchs nuls).

Comme c’est coutume dans les camps d’entraînement, des coupures sont faites au fur et à mesure de l’évolution du camp. Le premier joueur à y passer est Reda Agourram. Le jeune attaquant, en qui plusieurs avaient beaucoup d’espoir, devra se trouver un nouveau club pour la prochaine saison. Cependant, Marsch n’a pas fermé la porte à un retour d’Agourram l’année prochaine, mentionnant que le jeune homme devait trouver un endroit où il obtiendrait un poste de partant afin de continuer sa progression, chose qu’il n’aurait pu faire à Montréal.

Ça veut donc dire qu’Eddy Sebrango, Mircea Ilcu, Simon Gatti et l’ancien capitaine Nevio Pizzolitto sont toujours de l’aventure. Si les quatre rescapés de l’édition NASL de l’Impact sont encore au camp, il faut s’attendre à d’autres coupures au retour de l’équipe de Californie. Même si Marsch a affirmé que Sebrango pourrait disputer 90 minutes dans la MLS grâce à son incroyable forme physique, ces joueurs devront en démontrer plus afin d’obtenir un poste avec l’Impact.

Cela pourrait s’avérer plus facile pour Pizzolitto, pour qui il serait possible de profiter de la blessure de Nelson Rivas (absent deux mois) pour se tailler un poste dans la défense centrale du club montréalais. Cette blessure pourrait aussi accélérer le processus d’intégration d’Andrew Wenger dans l’équipe première, lui qui était présenté comme un futur défenseur lors du SuperDraft.

Parlant du SuperDraft, je vous invite à regarder la (trop) courte série « Inside the SuperDraft » produite en collaboration par la MLS et Adidas. Sans dévoiler les punchs, les moments forts des quatre épisodes sont les diverses négociations entre les clubs pour transiger des choix, la décision toute faite de Jesse Marsch par rapport à la sélection d’Andrew Wenger et surtout la surprise de l’Impact lors de leur sélection de deuxième ronde. Un must pour les fans montréalais!

YouTube Preview Image

Si l’Impact est toujours à la recherche d’un joueur désigné, les options sont de plus en plus minces. Si l’équipe a confirmé les discussions avec Michael Ballack et David Trezeguet, il n’a toujours rien de nouveau au niveau de l’arrivée d’un joueur de haut calibre. Personnellement, j’aurais préféré un joueur de la trempe de Sébastien Le Toux, qui est passé aux Whitecaps de Vancouver mardi dernier; un joueur qui connait la MLS et qui a prouvé qu’il pouvait avoir un impact dans cette ligue. Marsch et Nick De Santis ont affirmé avoir tenté d’acquérir Le Toux, en vain. C’est bien dommage, ç’aurait été une acquisition qui aurait bien plu à tout le monde.

Un dernier mot pour vous dire que les billets sont désormais en vente pour tous les matchs à domicile de la saison. Il est crucial que vous participiez à cette belle aventure et que vous alliez aux rencontres, sans quoi le Stade Olympique ressemblera au stade qui accueillait les Expos lors des dernières saisons de l’équipe. Si Joey Saputo s’attend à battre un record pour le match d’ouverture, il faudra que les partisans continuent à se rassembler dans les gradins après que l’engouement du début de l’équipe en MLS soit passé.

Ce sera vous, les fans, qui seront le facteur déterminant de la réussite du club. Allez aux matchs, sympathisez avec les Ultras, apprenez les chants, encouragez votre équipe en toutes circonstances, même si elle a perdu 4 matchs de suite (il faudra alors se rappeler que l’Impact est une équipe d’expansion). Montrez pourquoi plusieurs disent de Montréal qu’elle est la plus européenne des villes d’Amérique du Nord, et que le soccer ici, c’est du sérieux!

 

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11