Je me souviens: Howie Morenz (1902-1937)

On a fêté le 8 mars dernier un bien triste anniversaire: le 75ième du décès de Howie Morenz. Le grand centre originaire de la ville de Mitchell en Ontario était réputé pour sa vitesse et son intensité en uniforme. Après un bon développement dans la ville de Stratford, il entama sa carrière dans la grande ligue avec le Canadien avec qui il évolua onze ans (1923-1934) avant d’être échangé une fois par saison vers Chicago, New York pour enfin revenir à Montréal. Pendant sa carrière, il gagne trois Coupes Stanley. C’est lors de sa dernière saison que le fameux incident à l’origine de son décès arriva. Morentz trébuche en patinait vers le coin de l’arène. Il se coince le patin dans la bande pendant qu’un joueur adverse se dirige vers lui sans pouvoir s’arrêter. L’impact inévitable se produit et Howie Morenz se retrouve avec quatres fracture probablement au tibia, péroné et dans les os du pied.

Morenz au lit à l'hôpital Saint-Luc

Alité à l’hôpital Saint-Luc de Montréal, il ne peut bouger et commence à avoir des troubles cardiaques. Il dit lui-même que son coeur se briserait sachant qu’il ne pourrait plus jouer au hockey. Ironiquement, il décède d’une embolie coronaire, soit un caillot de sang qui se loge dans une des artères qui fournit le sang aux parois externes du coeur. Cette dernière partie finit donc par mourir tranquillement au point où la personne atteinte meurt d’une crise cardiaque. Aujourd’hui, la situation serait complètement différente: le caillot, formé probablement dans une des déformations entourant la fameuse jambe de Meteore Mitchell, aurait été prévenue et l’embolie, détectée et opérée. Malheureusement à l’époque, une fracture pouvait être mortelle et Morenz en a été victime.

Depuis ce temps, Morenz est une légende. Il a été nommé meilleur joueur de la première moitié du vingtième siècle par le temple de la renommée du hockey. Son 7 est aussi le premier numéro de chandail retiré par l’organisation de nos Glorieux. Le Stratford Streak a aussi une statue à son effigie sur la place du centenaire à côté du Centre Bell. Pour ceux qui ne le savent pas, Blake Geoffrion, jeune joueur récemment acquis par le Canadien, est l’arrière petit fils de Howie Morenz. On lui souhaite d’être inspiré par son aïeul!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11