Un mal pour un bien

Depuis plusieurs années, nous y avons été habitué, mais cette année, ce sera différent. On oublie trop rapidement ce que le Tricolore nous a fait vivre dans les dernières années: 7 rondes de séries en 5 ans, c’est 7 de plus que les Leafs, c’est 2 de moins que les méchants bruns. Le Canadien ne participera pas au tournoi printanier pour la première fois depuis 2006-07 et cela ne pouvait pas arriver à un meilleur moment pour la ville. Il est vrai que la fièvre des séries amenait une ambiance festive commune très intéressante, qu’elle nous propulsait vers l’été de belle façon. Cette année, le CH s’éteindra avec l’hiver mais la marmotte aura un maillot bleu, et elle voudra gagner autant que nous tous.

Non seulement il peut, mais le Onze Montréalais se doit d’attirer l’intérêt de la population et, pour une fois, le Canadien ne devrait pas éclipser cet événement majeur. En ce qui concerne la match de demain, il se déroulera quelques heures avant celui du Tricolore qui joue aussi à Vancouver.

Quelques 10 km à l’Est du Centre Bell se trouve un nouveau domicile qui fait peau neuve petit à petit et qui sera le théâtre de la première saison de l’Impact en MLS (Ligue Majeure Soccer en traduction libre). La saison de l’Impact s’amorce ce soir à Vancouver et le match inaugural aura lieu au Stade Olympique samedi le 17 mars pochain à 14:00. Ce soir-là, le Canadien joue au Centre Bell à 19:00 face aux Islanders. C’est donc ni l’horaire, ni l’engouement d’un match excitant du Canadien qui viendra nuire à la visibilité de l’Impact.

Patrice Bernier, natif de Brossard, dans l'uniforme de l'Impact qui fait son entrée ce soir en MLS - montréalexpress.ca

La table est donc mise pour que les amateurs de sports montréalais se mettent à suivre l’Impact avec assiduité.

Pour vous mettre dedans

N’étant pas un expert soccer, je ne peux me lancer dans une analyse détaillée de la formation. Je peux cependant à vous diriger vers certains articles parus dans les dernières semaines qui vous aideront à vous connaître la nouvelle équipe qui s’offre à nous.

Le tout premier choix au repêchage

Mon camarade Thuram a analysé le choix de l’Impact au Superdraft: le prometteur Andrew Wenger.

La formation

Pascal Milano et Patrick Leduc spéculent sur la formation qu’adoptera l’équipe, le classique 4-4-2.

Un Québécois parmi le 11 partant

Thuram, expert-soccer chez Sports de Ruelle, sur le retour de Patrice Bernier à Montréal.

Où regarder l’Impact?

Thuram, encore lui, démystifie la complexité de la télédiffusion des parties de la saison.

Verra-t-on un joueur désigné?

De retour d’Europe, Joey Saputo nous a dévoilé son plan le mois dernier.

L’excitation du propriétaire

Ce matin, Pascal Milano publie un billet résumant la situation de l’équipe à l’aube du lancement de la saison, appuyé par les propos de Joey Saputo.

Les 11 défis de l’Impact

Finalement, toujours sur LaPresse.ca, Vincent Brousseaut-Pouliot dresse la liste des 11 défis de l’Impact en MLS


Bien que je suis un amateur de soccer et un fan de l’Impact depuis quelques années seulement, je vous invite tous à suivre l’Impact qui est dorénavant dans la plus grande ligue en Amérique du Nord. Si la ville vibre sous les performances (bonnes ou mauvaises) du Canadien en hiver, l’Impact est maintenant un acteur majeur en sport à Montréal et une après-midi ou soirée d’été au Stade Saputo doit devenir un incontournable de l’été dans la métropole.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11