Je me souviens : Ian Laperrière

Les médias sportifs ont rapporté jeudi dernier qu’Ian Laperrière prenait définitivement sa retraite (bien méritée) de la LNH.

On se souvient que l’an dernier “Lappy” avait reçu la rondelle près de l’oeil droit et que celle-ci avait causé des dommages au système nerveux central. Il s’agit précisément de ce qui l’aurait forcé à mettre un terme à sa carrière.

Voici l’incident en question. Il s’agit du cinquième match de la première ronde des séries 2010 entre New Jersey et Philadelphie. (reportage de TSN, en anglais évidemment)

Il joua la totalité de ses quatre années junior avec les Voltigeurs de Drummondville. Il inscrira 378 points en 257 rencontres en plus d’ajouter 509 minutes de punitions.

Dans la LNH, Laperrière a connu une carrière de 1083 matchs récoltant 336 points et 1956 minutes de punitions. Il aura joué pour les Blues, les Rangers, les Kings, l’Avalanche et finalement sa dernière saison avec les Flyers. Il aura réussi en un an à devenir un favori de la foule du Wells Fargo Center. Vous admettrez que son style de jeu convenait parfaitement à la philosophie de l’équipe.

On se souviendra de lui comme un joueur toujours prêt à défendre ses coéquipiers. Les exemples ne manquent pas, en voici un.

Il est définitivement le style de joueur que tout DG désire avoir dans son alignement. Il a beau ne pas être un marqueur naturel, il reste selon moi une perle rare et sans contredit un pilier pour la formation bénéficiant de ses services.

Voyez une entrevue très intéressante où il est possible de percevoir la simplicité et l’humilité du sympathique joueur.

L’équipe de SDR lui souhaite une après-carrière remplie de succès.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11