Repêchage LNH 2012: Retour sur la loterie

Le Canadien conserve son troisième rang en vue du prochain repêchage. - Photo: TSN.ca


 
Le tirage au sort a été effectué et la logique a été respectée. Le Canadien conserve son troisième rang en vue du prochain repêchage.

Les grands gagnants dans cette fameuse loterie sont encore une fois les Oilers d’Edmonton, eux qui avaient 18,8% des chances de l’emporter. Ce sera la troisième année de suite qu’ils pourront célébrer leur médiocrité en choisissant au premier rang.

Nail Yakupov, qui selon l’ensemble des recruteurs sera le premier joueur sélectionné, devrait donc en principe rejoindre Hall, Eberle et Nugent-Hopkins. Pas pire talent. Sauf que si j’étais le directeur général des Oilers, je choisirais un défenseur et opterais pour Ryan Murray qui représente la plus grande valeur sûre disponible. Même avec tout ce talent offensif, les Oilers ne se qualifieront pas pour les séries une fois de plus l’an prochain s’ils n’améliorent pas leur défensive. On dit de Murray qu’il est l’espoir le plus prêt pour la grande ligue.

Selon le dernier classement de la Centrale de recrutement de la LNH, si Murray et Yakupov demeurent les deux meilleurs espoirs disponibles, le Canadien repêchera Mikhail Grigorenko des Remparts de Patrick Roy. Grand centre, marqueur naturel et fabricant de jeu, Grigorenko ne fait toutefois pas exception et se fait reprocher, comme plusieurs autres de ses compatriotes russes, de ne pas se présenter certains soirs.

D’autres parlent du russe-américain Alex Galchenyuk, compatriote de Yakupov avec le Sting de Sarnia dans la OHL, un autre centre talentueux qui a cependant raté toute la saison en raison d’une blessure au genou. Étant donné que le Canadien n’a pas souvent la chance de repêcher si tôt, prendra-t-il la chance de sélectionner un joueur qui n’a pas disputé un seul match? Il est revenu au jeu fin de saison et devra bien faire en séries pour rassurer les recruteurs. Avant sa blessure, on le voyait possiblement comme le premier choix.

Un autre espoir qui retient beaucoup l’attention est le jeune Suédois Filip Forsberg, un centre-ailier travaillant dont le style est comparé à celui de Daniel Alfredsson. Il a dominé son groupe d’âge en Suède cette saison et il est clairement identifié comme le meilleur espoir européen. Il n’est cependant pas prêt pour la LNH dès l’an prochain.

Tous des joueurs talentueux de bons gabarits, ils seront assurément tous dans la LNH un jour ou l’autre, mais n’auront pas tous la même carrière. Il s’agit de prendre la bonne décision parmi tous ces choix possibles, appuyée sur des critères bien établis.

Évidemment, il est difficile de deviner ce que le CH possède au haut de sa liste puisque la direction n’est pas encore en place, mais logiquement, il devrait choisir un ailier ou préférablement un centre.

Le plan de l’organisation deviendra plus clair lorsqu’on saura l’identité du prochain directeur général. Si ce dernier décide de continuer dans la même direction et laisser à Trevor Timmins la responsabilité du recrutement, le Canadien ne prendra pas de grand risque et devrait regarder de ce côté-ci de l’Atlantique. Depuis Andrei Kostitsyn en 2003, tous les choix de première ronde du CH évoluaient en Amérique. Hasard ou pas?

Je ne sais pas pour vous, mais Suède, travaillant, Daniel Alfredsson et Forsberg, ça sonne bien à mes oreilles. Je sais, ça ne veut surement rien dire.

On s’en reparle bientôt.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11