Retour sur la saison 2011-2012 de la LNH (Association de l’Est)

Chez Sports de Ruelle, on aime bien tenter de prédire l’avenir. Que ce soit au niveau du repêchage, des classements finaux ou des séries éliminatoires, on vous propose nos pronostics dans le but de pouvoir peut-être se vanter par la suite en vous disant: évidemment, on l’avait prédit. Bon, on peut aussi se tromper, mais ça fait partie des risques du métier de médium amateur.

Avant le début de la saison 2011-2012 de la LNH, chaque chroniqueur de la Ruelle avait proposé son classement final. Nous avons ensuite compilé les données, afin de concocter l’ultime prédiction. L’heure de vérité (ou l’exercice d’humilité) est enfin arrivé: on compare le classement final de la LNH avec nos prédictions du début de saison. J’en profite également pour vous dresser mon bilan de la dernière saison du circuit Bettman (Association de l’Est). Avertissement: vous ne trouverez absolument aucune mention au sujet d’une certaine équipe au passé supposément glorieux dans ce texte. Sans plus tarder…

 

 

Suite à ce constat, l’équipe de SDR ne pourra pas se permettre de démissionner de son emploi afin de se lancer dans la voyance à temps plein. Dommage, mais on va se réessayer l’an prochain (et pour les séries éliminatoires aussi).

 

Association de l’est

À tout seigneur tout honneur, les Rangers ont connu une saison phénoménale. L’arrivée de Brad Richards, combinée à l’éclosion d’un superbe groupe de jeunes défenseurs et au brio habituel de Henrik Lundqvist, les a propulsés vers le 1er rang de l’association. Comme leur noyau est assez jeune, ils seront à surveiller pour plusieurs années.

On souhaite aux Bruins de ne pas gagner la Coupe Stanley deux années consécutives (ils ont l’équipe pour y arriver).

Plusieurs (moi le premier) ont douté des acquisitions de Dale Tallon l’été dernier. Dale (on est intime) nous a fait ravaler nos vilaines paroles, car les Panthers ont surpris le monde du hockey en s’emparant du titre de la division Sud-Est. On salue le brio du bon vieux Théo.

Dan Bylsma a encore une fois fait un travail colossal à Pittsburgh. Malgré plusieurs blessures à ses meilleurs éléments, son équipe a été compétitive toute l’année. Evgeny Malkin s’est affirmé comme le meilleur joueur de la LNH, Sidney Crosby est de retour au jeu et les Pingouins n’ont pratiquement aucune faiblesses.

Le coup de dé a porté fruit à Philadelphie: les Flyers sont plus jeunes et mieux balancés que l’an dernier. Jaromir Jagr n’a peut-être plus la coupe de cheveux la plus spectaculaire de la LNH, mais il sait encore jouer au hockey. Claude “repêché après David Fisher” Giroux sera une vedette pour plusieurs saisons dans la ville des vents.

Comme les Devils sont probablement l’équipe la moins intéressante du circuit, on ne s’y attardera pas trop longtemps: Kovalchuck en a enfin donné pour l’argent de ses patrons, Zach Parise est une star et on souhaite à Martin Brodeur de gagner une autre Coupe.

Saison décevante à Washington, où on assistera probablement à plusieurs changements après leur élimination hâtive en série. Alex Ovechkin, qui pesait plus de 242 lbs (!) à un certain moment, n’est plus le joueur électrisant qu’il était à ses débuts. On se demande s’il le redeviendra un jour…

Les Sénateurs ont surpris tous les observateurs cette saison.  La renaissance de Jason Spezza, Milan Michalek et Daniel Alfredsson y est pour beaucoup. À sa 3ème saison dans la ligue, Erik Karlsson gagnera assurément le trophée Norris grâce à ses 78 points. Disons-le, impossible de ne pas être motivé lorsque votre coach arbore avec tant de grâce une moustache si impressionnante.

Les folles dépenses de l’été dernier à Buffalo et les résultats qui ont suivis prouvent qu’il faut faire attention à l’argent qu’on dépense (ça vaut pour tout le monde).

Le Lightning nous a rappelé qu’au hockey, impossible de gagner sans un bon gardien et une bonne défense.

Bonne première saison à Winnipeg. On leur souhaite tout le succès du monde.

Captain Kirk saura redresser les Hurricanes lors des prochaines saison.

Toujours un plaisir de voir les Maple Leafs rester aussi misérables (haha!).

John Tavares et quelques autres bons jeunes réussiront peut-être à sauver l’avenir des Islanders.

Les Expos de Montréal auraient probablement gagner la Série Mondiale en 1994.

 

Demain, on analyse la conférence de l’Ouest

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11