La finale de la Ligue des Champions

Loin de moi l’intention de prétendre que je suis un fin connaisseur de soccer. Cependant, depuis plusieurs mois, je porte une attention plus particulière à ce sport trop souvent dénigré dans notre coin du globe. Je me lance donc dans un premier billet sur le ballon rond en tant qu’amateur de foot grandissant en essayant de convaincre les plus septiques et en simplifiant certains concepts pour ceux qui s’y connaissent moins. Pour débuter, je m’attarderai sur la finale de la ligue des champions.
 
Qu’est-ce que c’est?

Contrairement au hockey ou aux autres sports nord-américains, le soccer européen ne fait pas seulement place à la saison et aux séries éliminatoires. Tout d’abord, le champion de la ligue est celui qui termine premier au classement de sa ligue. C’est aussi ce classement qui détermine quelles équipes se qualifient pour diverses coupes. Plus l’équipe termine haut, plus le championnat auquel elle participe est prestigieux.

La Ligue des Champions de l’UEFA (Union des Associations Européenes de Football) est donc la compétition européenne (et planétaire) la plus prestigieuse. Le format est assez complexe et je ne m’y attarderai pas, mais si cela vous intéresse, vous pouvez suivre ce lien vers la page Wikipedia.

Quand?
 
Demain, samedi 19 mai à 14h30.
TVA Sports ou SportsNet
 
Qui?

Bayern de Munich

Bien que l’équipe possède probablement les meilleurs joueurs sur papier de la Bundesligua, ils n’ont terminé la saison qu’au 3e rang. Cela ne les a cependant pas empêchés de battre les champions espagnols, le Real Madrid de Christiano Ronaldo.

Le Bayern au moment de sa victoire en tirs de barrage contre le Real Madrid.

Les joueurs à surveiller sont notamment l’allemand Mario Gomez qui, contrairement à notre Gomez alaskien, a terminé deuxième buteur de la Bundesliga (26 buts) et de la Ligue des Champions (12 buts, derrière les 14 de Messi). Par ailleurs, les vétérans internationnaux Franck Ribery (France) et Arjen Robben (Pays-Bas) de même que les leaders allemands Philippe Lahm (capitaine) et Bastian Schweinstagger et leurs jeunes compatriotes Toni Kroos et Jérôme Boetang devraient aussi se démarquer.

Chelsea FC

Alors qu’ils ont terminé aussi bas que la 6e place de la Premiership anglaise pour la première fois depuis 2001-02, Chelsea est tout de même parvenu à causer une énorme surprise en demi-finale. Bien qu’ils aient été fortement dominé par le FC Barcelone tant dans le match aller que dans le match retour, les Bleus sont parvenus à protéger le fort, et ce, même si leur capitaine John Terry s’est vu asséner un carton rouge à la fin de la première demie.

Alors que son équipe se défendait à 10 contre 11, Fernando Torres est parvenu à s'échapper et à marquer pour assurer la victoire surprise des siens contre Barcelone.

L’attaquant Didier Drogba tentera de faire oublier une saison difficile, mais ce qui est à noter au niveau des effectifs londoniens, est que 4 joueurs importants seront absents de la rencontre en raison de suspensions. Branislav Ivanović, Ramires, Raul Meireles et John Terry ne seront pas titularisés.
 
Un peu d’histoire

La saison dernière, le FC Barcelone a justifié son statut de meilleur club au monde en l’emportant face au Manchester United. Depuis que la Coupe des clubs champions européens est devenue la Ligue des Champions UEFA, en 1993, les vainceurs ont été 6 fois issus de la ligue espagnole, 5 fois de la ligue italienne, 3 fois de la ligue anglaise, 2 fois de la ligue allemande, et 1 fois de la ligue française, hollandaise et portugaise.

Enfin, en ce qui concerne les deux équipes qui s’affronteront samedi, le Bayern l’a remporté une fois et s’est fait battre deux fois en finale, dont en 2010 contre l’Inter Milan. De son côté, Chelsea n’y a participé qu’une seule fois, et s’est incliné face au Manchester United en 2008.
 
La table est mise

Pour les amateurs moins aguerris de ballon rond, ce match pourrait être le premier pas vers l’intérêt au sport le plus pratiqué au monde. Le spectacle sera d’autant plus intéressant que la partie aura lieu à Munich, dans le stade du Bayern (il faut préciser que le lieu de la finale est prédéterminé, comme le Super Bowl par exemple). En plus de cela, pour conclure la journée tout en soccer, le Red Bull de New York de Thierry Henry s’amène à Montréal. Bien que le joueur étoile français risque de ne pas prendre part au match, il est intéressant de savoir qu’il a remporté la Ligue des Champions avec Barcelone en 2009 et fut finaliste avec Arsenal en 2006.

Sur ce, bon foot, Go Impact et Go Bayern!!

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11