Le 22 mai, prends l’air (encore)


Certains médias prennent position, pour l’instant on reste dans le statu quo. Pour le respect de nos lecteurs et de l’équipe de rédaction qui est plutôt partagée sur ce sujet, Sports de ruelle ne se prononce pas pour, ni contre la hausse des frais de scolarité. Y a personne qui a les deux mains sur le volant. SDR se fait en démocratie.

Ce qui n’empêche pas nos chroniqueurs de se prononcer…

 

T’es contre la hausse. Bah, c’correct. On s’en jasera prochain party SDR. J’te payerai même un shooter de Tequila question qu’on se délousse le gosier et que les arguments virevoltent dans le respect et la camaraderie.

Mais là, avec la nouvelle loi, ça va plus loin que ça.

 

Pour faire une analogie de hockey, parce que ça marche tout le temps les analogies de hockey, c’est comme si t’avais pu le droit de célébrer spontanément après une victoire du Canadien au centre-ville. Et ce, à cause d’une poignée de saoulons qui sort d’un bar et qui décide que c’est légitime de virer des chars de bord et de casser quelques vitrines pour exprimer leur amour pour leur club. Et qu’à cause de ces petits cons, le gouvernement impose une loi spéciale interdisant les rassemblements festifs et incite à coffrer tout le monde qui porte un logo du Canadien.

Et disons que là ça dépasse la partisanerie. Gageons que même là, les Montréalais fans des Bruins du Boston, les antis bleu-blanc-rouge sont même à dire qu’y a quelque chose qui cloche. Que même là, les matantes et les mononcles qui écoutent la poule aux oeufs d’or et qui n’aiment pas vraiment le hockey se disent qui a anguille sous roche. Que cette loi-là, c’est de quoi de croche.

La loi 78, c’est poche. La seule personne qui a porté le numéro soixante-dix-huit chez le Tricolore, c’est Éric Landry. Éric qui? Exact.

 

La loi 78, c’est une atteinte à la démocratie. Au droit de parole, au droit d’association. C’est pas juste moi qui le dis. Le Bareau du Québec. Marois. La CSN. Ariane Moffatt. La FTQ. Khadir. Christian un-vinier-avec-une-paille Bégin. Pas François Legault. Arcade Fire. Aussant. Michael Moore. Même Richard Martineau.

Alors me v’là, les deux mains sur le volant de la F1 et j’vous dis de vous bouger. De vous magner. Go le 22 mai, on sort. On marche, on jogue, on court, avec le sourire, dans le respect, à poil, en jockstrap, comme vous voudrez. Moi j’prends off demain après-midi. Parce que quelque part, y a de quoi qui cloche dans les hautes sphères gouverne-mentales.

J’ai besoin de me mobiliser. J’ai mal à ma démocratie. On se rejoint le 22 mai 14h00, au rack à bicycle?

 


Paraît aussi que c’est la fête de la Reine et que le Prince Charles et sa duchesse sont sur le continent. Ah. Elle est pas mal moins sexy que Kate, hein?

 

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11