Canadiens: Survol des espoirs (CHL)

Tim Bozon est en feu depuis le début de saison

Tim Bozon est en feu depuis le début de saison

Malgré une passagère vague optimiste il y a peu de temps, on semble bien loin d’une résolution de conflit dans la LNH. Les milliardaires et les millionnaires sont tout simplement incapable de s’entendre, au grand détriment des amateurs de hockey.

Malgré tout, comme le propose mon collègue Denis Mercure avec sa récente série d’article, la LNH est le seul circuit de hockey dont les activités sont arrêtés. Pour les amateurs du bleu-blanc-rouge, l’attention peut être déplacé vers les espoirs du club. On commence notre survol avec les joueurs évoluant dans le circuit junior canadien (LHJMQ, OHL, WHL)


Olivier Archambault (AG) – Voltigeurs de Drummondville (LHJMQ)

PJ: 14   B: 7   A: 6   P: 13   D: -2

Olivier Archambault est l’exemple même du talent brut offensif. Depuis son jeune âge, il ressort du lot. Pas pour rien qu’il avait été repêché au tout premier rang dans la LHJMQ, après une saison dominante dans le midget AAA. Malheureusement, il ne s’est pas développé aussi rapidement que prévu à son arrivée dans la LHJMQ. Problème d’attitude, d’éthique ou incompatibilité avec son entraineur? Après deux saisons avec les Foreurs de Val-d’Or, il se retrouve maintenant avec les Voltigeurs de Drummondville, où il produit environ un point par match. Entre-temps, le Canadien en avait fait son choix de 4e ronde en 2011, séduit par ses qualités offensives indéniables. Peut-être parce qu’il est québécois aussi. Bien sûr, comme tous les naturels offensifs, son jeu défensif reste à travailler. Maintenant à sa quatrième et dernière saison, il doit tout donner s’il désire démontrer à Marc Bergevin et ses hommes que son développement est sur la bonne voie et qu’il possède tous les atouts nécessaires pour passer au prochain niveau.

Charles Hudon (AG-C) – Saguenéens de Chicoutimi (LHJMQ)

PJ: 11   B: 9   A: 7   P: 16   D: +4

Depuis que le Canadien l’a sélectionné en 5ème ronde lors du dernier repêchage de la LNH, Hudon n’a cessé d’impressionner. En août, il a été invité a participer à la classique Canada-Russie, où il a très bien paru. Son début de saison avec les Saguenéens était tout aussi impressionnant. Malheureusement, il a subi une commotion cérébrale lors du match du 17 octobre dernier et on ne sait toujours pas quand il reviendra au jeu. À 18 ans et malgré un gabarit plutôt frêle (5”10, 170 lbs), il devrait néanmoins recevoir une invitation pour le camp d’Équipe Canada Junior. Il est un joueur extrêmement combatif et hargneux, qui compense sa petite taille par une excellente vision du jeu.

Alex Galchenyuk (C) – Sting de Sarnia (OHL)

PJ: 13   B: 7   A: 11   P: 18   D: -1

Marc Bergevin est allé espionner ces jeunes joueurs ces derniers temps comme il n’a pas grand-chose à faire durant le lockout. Alex Galchenyuk, sa première sélection à titre de directeur général du Canadien, est évidemment une de ses priorités. Bergevin a rapidement fait ressortir ses points forts qui l’ont convaincu de le sélectionner: “du gros caractère et des mains incroyables, rapides”. Comme Galchenyuk l’a mentionné lui-même, il ne veut pas brûler les étapes. Il doit commencer par dominer dans la OHL avant de penser à la LNH. D’autant plus qu’il se remet d’une blessure importante au genou subie l’an dernier. Bonne nouvelle, cette longue absence ne se fait pas trop sentir depuis le début de la saison, lui qui a déjà amassé 18 points en 13 matchs.

Brady Vail (C) – Spitfires de Windsor

PJ: 14   B: 6   A: 10   P: 16   D: -3

Malgré un début de saison impressionnant au plan statistique, il est peu probable que Vail devienne un jour un joueur offensif dominant dans la LNH. Il est plutôt un excellent joueur “dans les deux sens de la patinoire”. Doté d’une bonne compréhension du jeu et d’une excellente éthique de travail, son style ressemble quelque peu à Dave Bolland des Blackhawks de Chicago. Vail (originaire de la Floride) pourrait s’agir d’une excellente prise pour Trevor Timmins, comme il a été sélectionné assez tardivement en 4ème lors du dernier repêchage amateur de la LNH.

Tim Bozon (AG) – Blazers de Kamloops

PJ: 13   B: 11   A: 10   P: 21   D: +11

Timothée, comme il aime probablement se faire appeler dans les moments intimes, connaît un excellent début de saison. Il trône au quatrième rang des pointeurs de la WHL. De plus, il évolue au sein d’une des meilleures équipes junior au pays: Kamloops a remporté 12 de ses 13 parties jusqu’à maintenant et ils ont d’excellentes chances d’accéder à la Coupe Mémorial. Bozon devra améliorer sa fluidité sur patin, mais il possède des atouts de marqueurs indéniables. Un espoir intéressant qui est assurément à surveiller.

Darren Dietz (D) – Blades de Saskatoon

PJ: 14   B: 6   A: 3   P: 9   D: -8

Avec tous les jeunes défenseurs talentueux que le Canadien possède dans son système, Darren Dietz est passé inaperçu. Pourtant, il fait très bien. Défenseur complet possédant un bon coup de patins et un bon lancer, il n’hésite pas à s’imposer physiquement et même à jeter les gants face aux gros boeufs de l’ouest. Il a bien fait à ses premières apparitions au camp du Canadien et son développement est constant. Ses 44 points dont 15 buts en 72 matchs en plus d’un différentiel de +7 et son bon début de saison lui aideront sans doute à mériter une invitation au camp d’équipe Canada junior en décembre. On le surveillera de près, il pourrait surprendre.

Dalton Thrower (D) – Blades de Saskatoon

PJ: 10   B: 1   A: 2   P: 3   D: 0

Sélectionné en 2ème ronde par le Canadiens l’an dernier, Thrower offre un rendement offensif quelque peu décevant en ce début de saison. L’an dernier, il avait terminé au 8ème rang des meilleurs pointeurs chez les défenseurs de la WHL avec une fiche de 18 buts et 54 points en 66 rencontres. Néanmoins, Thrower démontre plusieurs habiletés qui pourraient faire de lui un défenseur régulier dans la LNH d’ici quelques années: coup de patin fluide, efficacité pour relancer l’attaque, excellent tir. De plus, il est un défenseur qui aime s’impliquer physiquement. Comme Saskatoon reçoit la Coupe Mémorial cette année, les partisans du Canadiens auront la chance de le voir à l’oeuvre lors d’une des compétitions les plus relevés en Amérique.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11