SDR SUR LA ROUTE: DU HOCKEY À DÉCOUVRIR PENDANT LE LOCK-OUT: LE HOCKEY UNIVERSITAIRE

Étant un éternel positif, Denis Mercure vous offre une série d’articles sur les bons côtés du lock-out; les différentes ligues qui offrent du hockey pendant qu’oncle Gary et oncle Donald se chicanent. Quatrième volet: le hockey universitaire

Nous nous fixons rendez-vous à la place des festivals Coach, Kamensky et moi aux alentours de 5:00 après nos journées de travail respectives. Comme cette place est grande, ce n’est pas le meilleur point de rendez-vous. Mais bon… Nous nous retrouvons et nous dirigeons vers le resto “la traite” pour se la payer avec des poutines et des hot dogs. Le repas du sportif de salon quoi! Nous nous dirigeons à pied vers l’aréna McConnell, le domicile des Redmen de McGill, tout juste derrière le stade Percival-Molson. Vers 18:30, nous sommes assis à nos sièges face au banc des locaux prêts à regarder l’échauffement de l’avant-match entre les Redmen et les Gaels de Queen’s University.

Nous avons entendu que le hockey universitaire est le meilleur hockey disponible à Montréal en l’absence des Canadiens. Nous sommes excités de le constater. Le match va se mettre en branle quand un ami et fidèle lecteur nous annonce son arrivée-surprise. Sa curiosité envers la série “SDR sur la route” l’a mené jusqu’à nous.

Le match débute avec une punition pour coup de bâton des visiteurs lors de la mise en jeu initiale. Le jeu de puissance des Redmen porte fruit lorsque Christophe Poirier fait vibrer les cordages. Le jeu est intense, les joueurs sont intelligents et plusieurs coups d’épaules sont distribués de part et d’autre.

On essuie et on recommence

Les Redmen dominent le jeu jusqu’en fin de deuxième période où, avec quelques secondes à faire, Hubert Morin, le gardien de McGill, doit se signaler avec un arrêt spectaculaire face au capitaine adverse Corey Bureau.

Jonathan Brunelle inscrira le but d’assurance en fin de troisième période. Le match se terminera sur ce pointage de 2-0 en faveur des locaux. Les Gaels retourneront donc vers Kingston avec la mine basse.

Remarquez l'uniforme des Gaels

L’uniforme de Queen’s est jaune canari et il y a un gros Q brodé sur le devant (ce gag est vraiment meilleur à l’oral).

Le jeu du défenseur des Redmen, Ryan McKiernan, nous a particulièrement marqué. Il est d’une mobilité désarmante et il possède un tir boulet de canon; parlez-en à la main du défenseur Alexi Pianosi de Queen’s. Lorsqu’il est sur la glace, McKiernan contrôle le jeu et ses commandes verbales sont même perceptibles dans la foule; imaginez sur la glace. Une éclosion sur le tard, quelques rapports positifs de dépisteurs et de bonnes saisons chez les professionnels mineurs pourraient faire de lui le prochain Mathieu Darche. De toutes façons, si le hockey professionnel ne débouche pas pour lui, il pourra toujours se tourner vers son domaine d’études, la comptabilité. Ce qui est bien, c’est que ce raisonnement est vrai pour tous les joueurs; ils sont tous étudiants.

La clientèle du match est surtout composée d’étudiants de McGill. Les gradins n’étaient pas remplis à pleine capacité mais environ aux trois quarts J’évaluerais la foule à environ 1000 personnes. Je ne comprends pas que le meilleur hockey en ville n’ait pas de visibilité dans les médias. Le programme de hockey de McGill a 123 ans d’histoire et personne n’en parle! Je l’ai appris hier!

Le hockey scolaire devrait occuper une plus grosse part de marché du hockey québécois et canadien et ce dès l’école secondaire. Bon! Je l’ai dit!

Côté financier, métro 6$, billet 10$ (5 si vous étudiez à McGill), bière 5,25$ et souper 12$. Moins de 35$ pour le meilleur spectacle de hockey en ville ce n’est pas cher! On a passé une bien belle soirée. Je vous invite à aller voir ce calibre qui ne gagne qu’à être connu.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11