Semaine #6 dans la NFL: SDR applaudit, SDR hue

SDR APPLAUDIT

Les Packers de Green Bay et les Giants de New York

Bien que les Giants se trouvaient en meilleure posture que les Packers avant leur match de dimanche, les deux équipes avaient la lourde tâche de freiner deux des équipes de l’heure: les 49ers et les Texans.

Pour leur part, les Giants n’ont accordé que 3 points à une attaque qui en avait marqué 79 lors des deux derniers matchs. Bien que les Niners évoluaient à domicile et avaient soif de vengeance après leur défaite en finale d’association la saison dernière. C’est surtout la défensive des Giants qu’il faut applaudir puisqu’ils ont littéralement dominé celle des 49ers, l’une des meilleure unité de la ligue.

Quant aux Packers, ils affrontaient l’une des deux équipes qui étaient toujours invaincue en allant affronter les Texans à Houston. De plus, s’ils perdaient ce match, ils se seraient retrouvé avec une fiche de 2-4. Malgré le fait qu’ils devaient composer avec d’importantes blessures, les Packers ont offert une grosse performance. Menés par un Aaron Rodgers digne de ce nom, ils sont parvenus à marquer 42 points contre une autre des meilleurs unités défensives de la ligue. Les poolers qui ont Rodgers dans leur alignement ont été bien servi puisqu’il a lancé pas moins de 6 passes de touché.

Mention honorable: Robert Griffin III

Le quart recrue des Redskins a encore une fois fait parlé de lui cette semaine. Il n’avait pu terminer la rencontre la semaine dernière en raison d’une commotion cérébrale subie sur une course à la porte des buts alors qu’il tentait une fois de plus de surprendre la défense adverse par sa vitesse.

Bien qu’il ait débuté la partie dimanche, nombreux sont ceux qui croyaient que Griffin allait être plus craintif avant d’entamer une course. Les septiques ont été confondus puisque RGIII a enregistré les 2e meilleures statistiques au sol avec 2 touché et 136 verges en plus de lancer pour 182 verges et compléter 1 passe de touché.

SDR HUE

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et et les Chargers de San Diego

Deux équipes, même scénario. Après une première demie à sens unique, où ils semblaient filer vers une victoire étrangement facile, ils se sont effondrés en deuxième demie.

On s’attendait à un match serré, la meilleure défensive, les Seahawks, contre la meilleure attaque, la formation de Bill Belichik. Les Patriots menaient pourtant 23-10 à la demie et la défensive des Seahawks cherchaient ses repères devant un Tom Brady dominant. Je ne sais pas ce que l’entraineur des Seahawks avait à dire à ses joueurs à la mi-temps, mais le message a été entendu. Marque finale: 24-23 Seahawks. Ça criait fort dans les médias à Boston lundi matin.

Dans l’autre affrontement, entre les Chargers et les Broncos, on pouvait s’attendre à ce que le réincarné Peyton Manning ait le dessus sur la défensive de San Diego. Une série d’erreurs des Broncos a cependant donné le contrôle complet aux Chargers, malgré un match une fois de plus très ordinaire du quart Phillip Rivers. À la mi-temps, c’était 24-0.

La deuxiéme demie commencée, on ne donnait plus cher la peau des Broncos. Un Monday Night à sens unique, assez plate. Le Peyton Manning des beaux jours n’allait certainement pas se faire humilier ainsi et a orchestré une des plus importantes remontées en deuxième demie, digne des plus grands. Quant à Rivers, il a subi quatre interceptions et a échappé le ballon à deux reprises et les Broncos l’ont finalement emporté 35-24.

Mention déshonorable: triceps droit de Ray Lewis

Une blessure qui met un terme à la saison d’un joueur n’est pas hors du commun dans la NFL, au contraire. Cependant, celle qui risque de mettre un terme à la saison du secondeur légendaire des Ravens (déchirure du triceps) est une grande déception pour tous les amateurs. Le futur membre du Temple de la renommée est probablement le meilleur à sa position de sa génération. Âgé de 37 ans, il en surprendrait plus d’un s’il revenait au jeu la saison prochaine, mais avec un guerrier et gagnant comme Lewis, parions qu’il ne voudra pas terminer sa carrière sur une telle note.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11