Le prochain prochain

L’équipe de sports de ruelle profite du fait que l’équipe de premier rang de la ligue junior de l’Ontario rend visite à l’équipe la plus près de chez nous pour aller jouer aux dépisteurs. En effet, les Otters d’Erie sont de passage dans la capitale fédérale pour un face à face avec les 67´s. On pourra voir à l’œuvre la jeune sensation de 16 ans Connor McDavid.

Pour 21$, on se procure des billets collés sur la baie vitrée, une aubaine. On arrive au centre Canadian Tire à mi-chemin en première période (merci à la circulation sur la 40 ouest) alors que le pointage est toujours 0-0. Nos yeux se dirigent alors instantanément sur le #97 des Otters.

20131207-021837.jpg
Un physique acceptable, une fusée sur patin dotée de mains rapides et efficaces. On l’a vu à plusieurs reprises de réfugier dans le bureau de Gretzky pour refiler le disque à ses coéquipiers. Un très bon sens du jeu s’est émané du match du jeune homme malgré le fait qu’il ait été blanchi de la feuille de pointage dans cette victoire de 2-0.

Un joueur qui a capté notre attention est l’Autrichien Andre Burakovsky. Un grand joueur d’avant qui semblait contrôler le disque comme César contrôle ses chiens. Tout lui souriait et son entraîneur l’a employé énormément. Son coup de patin était nettement supérieur aux autres. Il a été repêché en première ronde (23e total) par les Capitals de Washington. Un bel espoir pour la bande à Ovechkin.

20131207-022102.jpg

Du côté des 67′s, les joueurs se démarquaient beaucoup moins dans ce duel inégal. On a noté quelques bons flashs de Tyler Hill, un attaquant format géant de 6´ 06″ qui rappelait quelque peu les belles années juniors de Pierre Dagenais à Rouyn-Noranda. Il est une recrue dans la OHL à 18 ans il sera toujours admissible au repêchage de la LNH cet été.

Burakovsky et Dane Fox, le meilleur franc-tireur de la ligue, ont marqué les buts du match qui manquait quelque peu d’intensité. Des 7581 personnes présentes, les supporters des 67′s doivent être rentrés déçus et les curieux venus voir McDavid, le prochain prochain, sont rentrés rassurés mais sur leur faim. Il a démontré son talent sans le concrétiser. Un peu comme Galchenyuk ces temps-ci à Montréal.

À voir aussi sur SDR :


Vos commentaires


 

© 2010-2012 Sportsderuelle.ca
Image 01 Image 02 Image 03 Image 04 Image 05 Image 06 Image 07 Image 08 Image 09 Image 10 Image 11